Covid : vigilance aux Raromatai

coronavirus raiatea
hopital Uturoa / raiatea
©Polynésie la 1ère

Alors que l'île de Raiatea a connu une flambée de cas de Covid suite aux fêtes de fin d'année, la tendance semble se stabiliser. L'île sacrée qui comptait 59 cas actifs en enregistre aujourd'hui 29 mais l'inquiétude demeure en ce qui concerne Bora Bora.

La tendance qui était à la hausse à Raiatea semble aujourd’hui plus contrôlée. Avec les vacances scolaires, l’île comptait une soixantaine de cas, aujourd’hui elle en compte 29. "On a eu énormément d'échanges entre Tahiti, Raiatea et Bora pendant les fêtes de fin d'année. Soit pour les réunions familiales, soit pour échapper peut-être au couvre-feu sur Tahiti, et puis surtout, on le sait et c'est ce qu'on craignait, c'est le relâchement des bons comportements pendant les fêtes de fin d'année", explique le docteur Thierry Beylier, directeur de la circonscription santé des îles Sous-le-Vent.

C’est Taputapuatea qui enregistre le plus grand nombre de cas : 17 selon les dernières données. Certains entrepreneurs ont vu leur activité perturbée. "D'un coup, on a eu six cas de Covid. Chez nos travailleurs, on a été impacté fortement. C'est un cluster qu'on a eu", confie Emmanuel Bonardo, chef d'entreprise. 

Mais la grande inquiétude arrive de Bora Bora où l’activité d’urgence Covid reste très importante. "On a fait plus de 15 évacuations sanitaires pour détresse respiratoire Covid en moins d'un mois (...) La deuxième mesure qui est inquiétante, c'est cette tendance à la baisse de consultation pour suspicion de Covid" souligne le taote Thierry Beyler. Si la population semble se méfier un peu moins du virus aujourd’hui, le mot d’ordre demeure cependant d’aller consulter aux moindres signes de la maladie et de continuer à pratiquer les gestes protecteurs. 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live