publicité

Décès d'un bébé aux Marquises: le gouvernement annonce l’ouverture d’une enquête

Mauvaise réactivité des secours ? Absence d’hélicoptère aux Marquises ? Les questions sont nombreuses après la mort du petit Hoane lors d’une evasan dimanche matin. Le gouvernement réagit et annonce l’ouverture d’une enquête.
 

© Lionel Tehamoana
© Lionel Tehamoana
  • DC
  • Publié le
Le gouvernement réagit

Le communiqué est tombé dans l’après midi le gouvernement  annonce qu’une enquête va être ouverte pour identifier d’éventuels dysfonctionnements dans l’organisation des secours. C’est l’agence de régulation sanitaire et sociale (ARASS) qui est chargée du dossier.
© présidence de la Polynésie française
© présidence de la Polynésie française

Bientôt un hélicoptère aux Marquises ?

De son côté le porte parole du gouvernement Jean-Christophe Bouissou a annoncé la volonté du pays de doter les Marquises d’un hélicoptère. Reste à trouver une société capable d’assurer ce service qui a déjà existé dans le passé mais qui a disparu faute de rentabilité.

Le pays va faire construire un bateau pour les Marquises Nord.

En attendant un bateau sera construit pour permettre des liaisons inter-îles plus sûres et plus confortables entre les îles marquisiennes. Un bateau qui aura vocation lui aussi a assurer des évacuations sanitaires.

 

On ne peut pas garantir a toutes les populations partout d'avoir une intervention rapide dans toutes les circonstances                 

                                                     Jean-Christophe Bouissou

Au delà des polémiques le porte parole du gouvernement a rappelé les difficultés d'intervention qu'il peut y avoir dans certaines îles éloignées. 

Retrouvez ci-dessous l'interview de Jean-Christophe Bouissou, porte parole du gouvernement:
ITW JEAN-CHRISTOPHE BOUISSOU

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play