Dégradations sur le Mont Temehani : une plainte déposée

environnement raiatea
Dégradations sur le Mont Temehani : une plainte déposée
Un sentier de 1,2 m de large sur 10 m de long afin de tenter d’accéder à un pied de tiare ‘apetahi en bord de falaise sur le plateau Te Mehani rahi. ©Thierry Laroche
Entre le 21 et 23 juillet, des plantes endémiques ont été coupées afin d'ouvrir un large sentier vers sun pied de Tiare 'Apetahi, menacé d'extinction. Cet acte, passible d'une amende d'1 million de Fcp et 3 mois de prison scandalise les associations de protection du Tiare 'Apetahi.



Dans un communiqué, l'association Tuihana, soutenue par la FAPE (Fédération des Associations de Protection de l'Environnement) s'indigne des dégradations commises sur le Mont Temehani, à Raiatea, entre le 21 et le 23 juillet.
Un guide randonnée a en effet constaté que "plusieurs personnes ont ouvert un sentier de 1,2 m de large sur 10 m de long afin de tenter d’accéder à un pied de Tiare ‘Apetahi en bord de falaise sur le plateau Te Mehani rahi. Pour ce faire, elles ont coupé de nombreuses plantes endémiques menacées d’extinction et indispensables à la survie de la Tiare ‘Apetahi et à a sa régénération naturelle."
L'association rappelle que cet acte est passible d’une amende d'1 million de Fcp et 3 mois de prison avec sursis. Elle va donc porter plainte contre « X ».
Dégradations sur le Mont Temehani : une plainte déposée
Le Tiare 'Apetahi est une espèce protégée endémique. ©DR
L'association souhaite également renouveler ses messages de prévention par le biais de pancartes ou de sensibilisation dans les écoles. Le Tiare 'Apetahi est une espèce protégée de Catégorie A : en la cherchant, en l'approchant, ou en la cueillant, cela contribue à sa disparition.
Dégradations sur le Mont Temehani : une plainte déposée
Quelques règles pour contribuer à la préservation du Tiare 'Apetahi.


Les Outre-mer en continu
Accéder au live