Des hauts et des bas pour les surfeurs français aux JO

jeux olympiques
Des hauts et des bas pour les surfeurs français aux JO
Des hauts et des bas pour les surfeurs français aux JO ©Polynesie la1ere
La Française Johanne Defay, numéro 2 mondial sur le circuit pro, a été sortie en huitièmes de finale par la Portugaise Yolanda Hopkins.

Johanne Defay, grand espoir de médaille française pour la première participation du surf au programme des JO, a obtenu une note de 9,40 contre 10,84 pour Hopkins, qui évolue en 2e division sur le circuit pro mondial (QS). La Réunionnaise de 27 ans était arrivée au Japon forte de sa victoire lors de l'étape mondiale à Leemore (Californie) en juin et de sa place de finaliste à Rottnest Island (Australie) en mai.

Chez les femmes, il reste une tricolore encore en lice, Pauline Aod, qui s'est hissée en huitièmes de finale après un repêchage. Elle affronte l'Australienne Sally Fitzgibbons pour une place en quarts de finale.

Chez les hommes, les deux Français sont en lice en huitièmes de finale : Michel Bourez, opposé au Marocain Ramzi Boukhiam, et Jérémy Florès, en duel face à l'Australien Owen Wright.