Deux anciens combattants morts pendant la Première Guerre mondiale, de retour dans leur pays natal

hommage
hommage anciens combattants
hommage anciens combattants ©hommage anciens combattants
Les dépouilles de Mamoura a Maurirere et Tiavairau a Teamo, deux anciens combattants morts il y a 105 ans en Australie ont été ramenées au cimetière de l'Uranie ce matin avec un hommage militaire.

Ce samedi 25 juin matin, les honneurs militaires ont été rendus à deux enfants du fenua au Mausolée de l’Union Nationale des Combattants au cimetière de l’Uranie. Une cérémonie qui survient 105 ans après leur décès en Australie en 1917. 

hommage anciens combattants
hommage anciens combattants ©hommage anciens combattants

Mamoura a Maurirere et Tiavairau a Teamo ont été reconnus « morts pour la France » en 2016, suite à leur engagement en tant que soldat de la République française lors de la Première Guerre mondiale. 

hommage anciens combattants
hommage anciens combattants ©hommage anciens combattants

Il aura fallu plus de 8 ans au Souvenir français, à l'Office national des combattants, aux Forces armées du Pacifique, à l'association de l'Union Nationale des combattants et au haut-commissariat de la République pour arriver à rendre cet hommage. Heipua Tehei, fait partie de la famille du soldat défunt Maurirere Mamoura. 

On est très fiers de l'accueillir à nouveau à Faa'a, c'est sa terre natale. C'est un moment d'émotion.

Heipua Tehei, membre de la famille de Mamoura Maurirere

hommage anciens combattants
Plusieurs corps de l'armée française en Polynésie étaient présents, ainsi que les représentants du haut-commissariat, le Pays et les familles des défunts. ©hommage anciens combattants

La cérémonie a débuté à 8h avec le départ du cortège funéraire depuis l'aéroport de Faa'a. Cortège qui est ensuite passé par l'avenue Pouvanaa a Oopa, devant le monument aux morts où les anciens combattants étaient rassemblés, pour terminer son parcours au cimetière. José Houyoux est responsable des 14 porte-drapeaux du Pacifique regroupant les anciens combattants. 

La cérémonie s'est terminée par la bénédiction et l'inhumation des dépouilles.