polynésie
info locale

Deux touristes français se noient en snorkeling sur la grande barrière de corail

faits divers
Dans le Queensland, deux septuagénaires français sont morts de crise cardiaque, coup sur coup, mercredi matin. Ils randonnaient dans l'eau avec un groupe d'une vingtaine de personnes, avec palmes masques et tuba, au-dessus d'un récif à Michaelmas Cay, au large de Cairns. 
Un nageur-sauveteur a aperçu le corps d'une Française de 74 ans flotter à la surface de l'eau. Il est allé la repêcher, l'a hissée sur le catamaran du groupe, mais n'a pas réussi à la réanimer. 
 
Peu après, le même scénario s'est rejoué. Un autre touriste français, âgé de 76 ans, a été repéré, inconscient, dans l'eau. Un nageur-sauveteur l'a ramené sur plage, mais là encore, la réanimation a échoué. Un médecin qui était à bord d'un autre bateau est aussi intervenu, sans succès. 
 
Il n'y avait aucun lien de parenté entre les deux septuagénaires. Tous les deux avaient déjà des problèmes de santé, d'après Scott Garden, le directeur du tour-opérateur de snorkelling, Passions of Paradise. 
 
Il affirme avoir respecté toutes les règles de sécurité, en plaçant deux guides de randonnée palmée dans l'eau, un nageur-sauveteur sur le catamaran et un autre sur la plage. 
 
Pourquoi ces deux personnes ont elles eu une crise cardiaque quasiment au même moment, au même endroit ? C'est un coup du sort, estime Col Mc Kenzie, le porte-parole de l'association des tour-opérateurs du parc de la Grande barrière de corail, interrogé sur ABC Australie: 
 
« Il se pourrait que ce soit une simple coïncidence. Peut-être que la deuxième personne a vu la première se faire secourir, et cela (le stress, NDLR) a déclenché se propre crise cardiaque. On n'en sait vraiment rien, c'est de la pure spéculation pour le moment. C'est un incident ahurissant, une tragédie pour tous ceux qui sont concernés. » 
 
Col Mc Kenzie a dénoncé l'absence de l'hélicoptère-ambulance basé à Cairns. Il ne s'est pas déplacé pour sauver les touristes. Selon Col Mc Kenzie, pour une raison inconnue, cela fait des mois que l'hélicoptère médical ne répond pas aux appels de détresse dans la zone.  
 
La police du Queensland a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de la mort des deux touristes français. 
Publicité