Edouard Fritch : "la distribution d'eau potable aux Tuamotu est utopique"

eau potable tuamotu-gambier
Intempéries : l'eau de nouveau potable à Papeete
©FTV
Réunis durant trois jours à la deuxième Conférence biannuelle des communes des Tuamotu Gambier, les tavana ont demandé le report du projet d'eau potable dans les Tuamotu, initialement prévu en 2024. Pour Edouard Fritch, cela reste irréalisable.
Durant trois jours, du 25 au 27 octobre, lors de la deuxième conférence annuelle SIVMTG, le syndicat intercommunal des Tuamotu-Gambier,les élus et les agents de l'archipel ont discuté avec des membres du gouvernement de problématiques communes dans les domaines économiques et financiers, de gestion de l’environnement, de la sécurité ou encore de la prévention face aux risques cycloniques. La question du développement était au cœur des débats cette semaine à Punaauia.

Parmi les points abordés : l'eau potable. Les tavana ont demandé le report de la date initialement prévue, soit 2024. Ils tablent sur 2050. Mais cela semble irréaliste pour le président du Pays. "La distribution d'eau potable aux Tuamotu est utopique (...) Il faut trouver d'autres solutions", explique Edouard Fritch.

Interview


Outre l'eau potable, les maires doivent aussi avoir un système de traitement des eaux usées et des déchets en 2024.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live