polynésie
info locale

Le FIFO prend pied au Vanuatu

cinéma province sud
Le FIFO prend pied au Vanuatu
©CM ; FIFO
L’aventure du Festival International du Film documentaire Océanien gagne Port-Vila où s’est ouvert, lundi 25 février, le premier FIFO hors-les-murs organisé en terre étrangère.

 
Moins d’un mois après la tenue à Papeete du 16e FIFO, le festival franchit les océans et pose ses valises pour la première fois hors des frontières des territoires français du Pacifique.

Du 25 au 28 février, la case coutumière du « nakamal des chefs », en plein cœur de Port Vila, accueille une sélection d’une douzaine de films, parmi lesquels figurent : « Frère des arbres, l’appel d’un chef papou » et « Alors on danse », tous deux primés à Papeete.

Lors de la cérémonie d’ouverture de cette première édition organisée sous l’impulsion de Nouvelle Caledonie la 1ere, de France télévisions, de l’Afifo et de partenaires locaux, Jean Philippe Pascal, directeur régional de NC la 1ere, a souligné en présence des autorités politiques et coutumières de l’archipel que « ce festival doit constituer un vecteur de lien entre les peuples du Pacifique ».

Cette première soirée a été marquée par la projection en avant première du film de Nina Barbier : « Ambae, l’île du non retour » retraçant l’exil des habitants de cette île vanuataise suite à une dévastatrice éruption volcanique.

Dès le lendemain matin, plus de 300 scolaires, de la seconde à la terminale, ont investi la salle de projection, les adultes étant pour leur part attendus en soirée, sur le modèle du FIFO hors les murs organisé dans les archipels de Polynésie française, de Nouvelle Caledonie et de Wallis et Futuna.





 
Publicité