Hao : la chasse aux dispositifs de concentration de poissons

pollution hao
hao
©Pol.1
Les dispositifs de concentration de poissons (DCP) comportent des balises GPS et sont utilisés par les industriels de la pêche, notamment les thoniers. Ces DCP, repêchés par milliers dans les eaux polynésiennes, représentent un réel danger pour l'environnement mais aussi les plongeurs et pêcheurs.

Un dispositif de concentration de poissons (DCP) est un radeau formé d’un assemblage d’objets flottants et de balises GPS, utilisé par les industriels de la pêche, notamment les thoniers. Ces DCP dérivants sont mis à l'eau pour attirer différentes espèces de poissons, en masse. Si les pécheurs sont situés à l'extérieur, les DCP traversent souvent la zone économique exclusive polynésienne de pêche.

Ces DCP, repêchés par milliers dans les eaux polynésiennes, représentent un réel danger pour l'environnement mais aussi pour les plongeurs et pêcheurs. Leur utilisation est devenue hors de contrôle : entre 9 000 et 13 000 dispositifs dérivent chaque année à l'intérieur de notre ZEE et terminent leur voyage sur les atolls. Il revient aujourd'hui aux agents de la DPAM - la direction polynésienne des affaires maritimes - de les récupérer sur site. 

Dernièrement, une centaine de DCP a été retrouvée dans l'océan et sur les plages des Tuamotu, à Hao... 

dcp
Radeau en bois équipé de balises. ©Pol.1


Là-bas, ce sont les bénévoles qui se mobilisent pour tenter de venir à bout des DCP dérivants en les collectant. Après quoi ils procèdent à leur démantèlement. Les détritus sont ensuite renvoyés à Tahiti, dans les filières de tri correspondantes. 

dcp
Des balises GPS de DCP démantelés. ©Pol.1


Regardez le reportage de Matthieu Allot et Shiquita Darrouzes :  

©polynesie