Hao, un nouveau RSMA à l'orée 2022

sécurité
rsma hao projet
©polynésie la 1ère
C'est une annonce qui se concrétise doucement, mais sûrement. Les premiers jalons du futur régiment du service militaire adapté à Hao sont en train d'être posés.

Une délégation composée de représentants de l'Etat étaient en déplacement sur l'atoll la semaine dernière, pour imaginer, sur le site, le futur projet annoncé par le président de la République, Emmanuel Macron

Pour l'heure, il s'agirait de trouver une emprise foncière, puisque les terres où était situé le dernier groupement, démantelé en 2010, ont été rétrocédés à leurs propriétaires.

Frédéric Sautron, chef de la subdivision administrative des Tuamotu Gambier, nous en dit plus au micro de Matthieu Allot. Il est suivi de Fabrice Avenel, chef de corps du RSMA de Polynésie.

©polynesie

 

©Polynésie la 1ère

 

Le SMA de Hao au cœur de la jeunesse des Tuamotu-Gambier

Le lieutenant-colonel Fabrice Avenel, nouveau commandant du RSMA (régiment du service militaire adapté) en Polynésie française, a été reçu, lundi 27 septembre, par le Président du Pays, Edouard Fritch.

 Edouard Fritch avec le commandant du RSMA
©Présidence

Arrivé à Tahiti en juillet dernier, il a notamment pour mission d’établir le centre du SMA de Hao annoncé par le Président de la République lors de sa visite officielle en Polynésie. La démarche du lieutenant-colonel est de définir les filières de formation, les personnels encadrants, les bâtiments et la logistique nécessaires pour cet établissement.

Le maire de Hao, Yseult Butscher, a montré son adhésion à ce projet en acceptant d’accueillir ce centre du SMA dans des locaux communaux actuellement disponibles.

Pour répondre aux questions des filières notamment, le Président et le lieutenant-colonel se sont entendus en faveur d’une plus ample concertation avec les maires des Tuamotu-Gambier afin que le SMA de Hao soit véritablement un centre de formation des jeunes de tout l’archipel.