polynésie
info locale

Le haut-commissaire Dominique Sorain présente ses voeux à la presse

sécurité
Les voeux à la presse du haut-commissaire Dominique Sorain
©Alain Petit
Dominique Sorain aura un début d'année chargé, puisqu'il se prépare à accueillir le président de la République Emmanuel Macron, dont la venue mi-avril se confirme. En 2020, les actions prioritaires de l'Etat porteront sur la sécurité routière et la lutte contre le trafic de stupéfiants.


 
Le haut-commissaire a présenté ses vœux à la presse, mercredi matin. L'occcasion pour Dominique Sorain de présenter les priorités de l’Etat pour cette nouvelle année. En matière de sécurité, notamment, l’engagement de l’Etat ne faiblira pas.
 
  • Sécurité routière :
Les actions de l’an dernier portent leurs fruits, les chiffres de la délinquance routière sont en baisse de 30 %. Mais l'Etat veut inscrire son action dans la durée : répression, action de prévention et présence appuyée des forces de l’ordre continueront cette année.
 
  • Trafic de stupéfiants :
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les affaires liées au trafic d’ice sont en hausse de 44%, et un tiers des détenus sont des trafiquants. L’effort continue, en développant les moyens de détection aux frontières, et en renforçant les actions de prévention, en concertation avec la population, les associations et les autorités religieuses.

La mise en place avec le pays d’un centre spécifique d’accompagnement des consommateurs est au stade de la réflexion.

D’une façon générale, en matière de sécurité, les actions de l’Etat seront en priorité axées sur :
  • la lutte contre les addictions
  • la prévention de la délinquance des mineurs
  • la lutte contre les violences intrafamiliales 
  • la lutte contre la délinquance routière
Les voeux à la presse du haut-commissaire Dominique Sorain
©Alain Petit

La venue mi-avril du président Macron se confirme, Annick Girardin en éclaireur

Le programme officiel du chef de l’Etat n’est pas encore précisément établi. Mais il sera toujours question d’aborder les problématiques engendrées par le réchauffement climatique.

La Polynésie accueillera le "One planet summit",  une réunion internationale sur le changement climatique, qui s'adressera principalement aux petits pays du Pacifique.

La ministre des Outre-mer Annick Girardin sera d’ailleurs en Polynésie début février pour préparer la venue du président.

Les problématiques liées aux conséquences des essais nucléaires ne seront pas écartées, a affirmé Dominique Sorain.

Pour cette deuxième rencontre officielle avec la presse de Polynésie, le haut-commissaire a réaffirmé sa volonté d’entretenir un dialogue constant.