Hawaiki nui va'a 2016 : EDT va'a remporte la première étape

va'a huahine
EDT va'a remporte la première étape de la Hawaiki nui va'a
EDT va'a remporte la première étape de la Hawaiki nui va'a ©S.Favennec
7h30, mercredi 2 novembre 2016, la première étape de l'Hawaiki nui va'a 2016 a commencé, les équipes s'élancent pour une étape de 44,5km. La course Huahine - Raiatea s'annonce rude avec un soleil de plomb et très peu de glisse. Malgré cela, c'est team EDT qui remporte la première étape en 3:23:38s.

Très vite, un accrochage entre Shell B et Opt B a lieu. Shell B s'arrête à la passe de Huahine Te avamo'a pour réparer son balancier. Pas de chance non plus pour les Australes avec Rimatara Vaa qui se renverse peu de temps après le départ.
Shell chavire
©Polynésie 1ère
Rimatara vaa s'est renversée
Rimatara vaa s'est renversée au départ de la course ©Polyénsie 1ère

En tête de course Shell A est chassé par OPT qui passera devant ensuite. Contre toute attente, Redbull est quatrième à ce moment là. Shell B prend du retard mais réussit à rattraper son retard grâce à un bon rythme et à des rameurs jeunes. À ce moment là, Shell B n'est pas à sa place mais la remontée promet d'être spectaculaire.

L'équipage de Team Guyane est derrière, il s'agit de la première édition pour cet équipage ultramarin. Leur pirogue a été prêtée par EDT. Il s'agit d'une pirogue lattée (bois avec latte). Ils n'ont pas encore le coup de rame polynésien mais se défendent même si c'est difficile pour eux qui pratiquent une pirogue totalement différente en Guyane. Ils sont entraînés par Luc Johnston qui leur a apporté une belle synchronisation.


Team Guyane
©Polynésie 1ère
Team Guyane
©Polynésie 1ère

Les rameurs parcoureront plus de 128 km en trois jours. Les conditions sont très dures pour eux : peu de glisse et un soleil de plomb dès 8h du matin.

Te Anuanua Hoe au combat avec ATN vétéran
Te Anuanua Hoe au combat avec ATN vétéran ©Polynésie 1ère

Toujours en queue de course, on trouve l'association des anciens militaires, Rimapp Cabiri, des passionnés de Vaa. Ils sont dans les 70-80e. Ils ont choisi de se diriger vers Tahaa, cap de Tapioi. Leur cadence est tranquille. Ils prennent du plaisir même s'ils souffrent.

Association sportive des anciens militaires
L'association des anciens militaires, Rimapp Cabiri ©Polynésie 1ère

L'équipe Taihani de Raiatea profite du surf. "Allez on récupère les boys" lance le peperu.

Taihani de Raiatea
Taihani de Raiatea ©S.Favennec

Taihani de Raiatea
©Polynésie 1ère

Les Japonais de Ocean Outrigger suivent le cap de la passe de Te ava Piti. Ils sont courageux. Ils ont une bonne cadence, un bon "tare". Ils viennent d'une ville au centre du Japon, Hayama. Certains d'entre eux rament depuis des années, ils se sont entraînés au Japon avant de venir, dans des conditions, on l'imagine, différentes.

Supporters japonais
©Polynésie 1ère

Pour Tahitian paddle surf , la cadence est variée : surf, glisse, petite série. Ils sont dans la deuxième partie du classement et le combat est difficile car ils font face à une houle de travers. Quant au cap, comme la majorité des pirogues, ils pointent vers Tahaa ou Te ava Piti. Personne ne se dirige vers la gauche car le courant est trop présent.

L'équipe de Tahaa va chercher le combat avec Paea. Elle s'apprête à les dépasser et "envoient des séries". Les rameurs sont en forme et passent devant assez facilement. La pirogue de Paea Manuarii n'a pas vraiment réagi mais ne lâche pas. Manuarii et ses co équipiers envoie des séries dans le surf et relâchent dans la glisse.


Haamene Va'a de Tahaa
Haamene Va'a de Tahaa ©S.Favennec

Raivavae, une des trois équipes des Australes (avec Rimatara et Rapa), défend sa place dans cette deuxième moitié de course. Derrière, les rameurs de Fetuna Vaa de Raiatea gagnent en glisse. Encouragés par un bateau suiveur, ils varient leur cap vers Tahaa grâce au surf.

Devant, Team Rapa part au combat avec Mou'a tamaiti no Papara. Ils sont en forme malgré leur trois jours de voyage pour participer à l'Hawaiki Nui. Une participation qui a coûté 20 millions cfp à l'équipe. La motivation est donc là. Ils prennent le meilleur grâce à un super surf et un bon coup de rame. L'ensemble est très synchronisé. Ils reçoivent de gros encouragements du bateau suiveur. "Allez les gars ! Super !! On continue".


Team Rapa au combat contre Mou'a tamaiti no Papara
Team Rapa au combat contre Mou'a tamaiti no Papara ©S.Favennec

Te ava rua figure dans le top 30. Il s'agit d'une équipe de Raiatea qui se défend bien. Mais il y a du courant et de la houle qui rendent la tâche difficile pour les va'a. L'équipage de Tamarii Aaro no Arue, une bande d'amis d'Arue, cherche Air Tahiti devant.

Direction maintenant le devant de la course : EDT Va'a se dirige tout droit vers la passe de Te ava Piti et profite du surf. Les vainqueurs de l'édition 2015 remontent avec des vagues à l'arrière et rattrapent leur retard vers la gauche. Steeve Teihotaata donne la cadence. Leur objectif : remporter une nouvelle fois la Hawaiki Nui. Ils sont double tenant du titre, ils comptent remporter un quatrième titre lors de Hawaiki Nui. La course est difficile et la bataille est rude car il fait très chaud et le soleil tape.


Team EDT va'a
Team EDT va'a ©S.Favennec

A quelques centaines de mètres de la passe, la team OPT B est leader de cette première étape. Beaucoup de sérénité règne dans cette équipe, dont le capitaine est Tamarii Kameha. De temps en temps, le peperu lâche un coup d'œil vers EDT qui n'est pas loin. Ils créent la sensation car ils remontent rapidement.

OPT proche de l'arrivée #HKN1ere #HawaikiNuiVaa #polynesie1ere #huahine #raiatea #tahaa #borabora #vaa #polynesie

Une photo publiée par polynesie1ere (@polynesie1ere) le

EDT passe peu de temps après et se régale en surfant. Derrière EDT, OPT A a peut être fait un mauvais choix de cap par rapport à OPT B.

Finalement c'est l'équipe EDT va'a qui termine en première position de cette étape, grâce à une remontée spectaculaire. OPT B suit de près, en seconde position après avoir passé une bonne partie de la course à la première position. Selon Kameha Tamarii, le capitaine d'OPT "les bateaux suiveurs ont avantagé EDT".


Team EDT Va'a
©S.Favennec

EDT
Team EDT va'a prend la première position ©Polynésie 1ère

 

Le capitaine de Team OPT A, arrivée troisième au classement, reconnaît : "On est trop montés vers Tahaa. On ne pouvait plus remonter ensuite et on a été surpris car c'était agité. On veut aller chercher la première place".

Quant au barreur de l'équipe Paddling Connection arrivée cinquième : "On est satisfaits. On a fait ce qu'on pouvait mais le choix de cap a fait la différence. On est partis avec notre propre cap, on a fait notre course". Les rameurs sont confiants et comptent bien remonter au classement lors des deux autres étapes.



Téléchargez ci-dessous les résultats de la première étape de la place 1 à 95 :

Résultats 1-95 de la première étape de la Hawaiki nui va'a 2016



Pour ne rien perdre des prochaines étapes de la Hawaiki nui va'a 2016 rendez-vous sur :  https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/suivez-hawaiki-nui-va-2016-direct-410377.html

Et sur tous nos réseaux sociaux

► Facebook :  facebook @polynesie1ere.officiel.
► Instagram : polynesie1ere
► Snapchat : polynesie1ere
► Twitter : https://twitter.com/polynesie1ere

Classement officieux des 10 premières pirogues à l'arrivée de la passe Te ava piti
  • 1 - Team EDT va'a en 3:23:38s
  • 2 - Team OPT B en 3:23:59s
  • 3 - Team OPT A en 3:25:21s
  • 4 - Shell va'a A en 3:27:22s
  • 5 - Paddling connection en 3:32:01s
  • 6 - Team tubuai en 3:33:38s
  • 7- Air Tahiti va'a en 3:34:06s
  • 8 -Team Red Bull en 3:35:05s
  • 9 - AS enviropol en 3:35:28s
  • 10 - Shell va'a B en 3:35:50s
Les Outre-mer en continu
Accéder au live