Jean-Paul Tuaiva attribue six millions cfp pour Rima Here

assemblée nationale
Rima Here
©Polynésie 1ère / Axelle Mésinèle
Jean-Paul Tuaiva fait le bonheur de Rima Here ... Comme chaque année depuis 2014, l’Assemblée nationale a publié de façon détaillée la manière dont les parlementaires ont dépensé leurs réserves. Le député polynésien a attribué plusieurs millions cfp à l’association Rima Here.

Six millions de francs exactement pour le village Rima Here. C’est la somme la plus importante donnée par Jean-Paul Tuaiva à une association.
Le député en a bien financé dix en 2016, mais Rima Here sort indéniablement du lot.
Jean Paul Taiava attribue 6 millions cfp pour Rima Here


Rima Here
©Polynésie 1ère / Axelle Mésinèle

Une aubaine pour le village qui accueille des adultes porteurs d’un handicap, explique François Hermier, directeur par intérim de l’association Rima Here. L’association a précisé qu’elle devra justifier auprès de l’Assemblée nationale chaque franc dépensé dans cette rénovation.

françois Hermier


Quand on parle de réserve parlementaire et de Jean-Paul Tuaiva, impossible de ne pas penser à l’affaire Team Lead révélée par la Polynésie 1ère.
Cette affaire de détournements de fonds publics doit être jugée en appel en septembre prochain.

A qui les deux autres députés, Maina Sage et Jonas Tahuaitu, ont-ils attribué leur réserve parlementaire ?


Maina Sage a, elle, choisi 19 associations. Elle avait d’ailleurs lancé un appel à projet et créé un comité d'attribution. Parmi les projets soutenus par la députée, celui de Te Moorea Club qui organise notamment le Raid Painapo. Maina Sage soutient également la Croix Rouge ou Eo himene qui a organisé en fin d’année dernière un festival de musique aux Marquises.

Maina Sage - Réserve parlementaire
©Assemblée Nationale

De son côté, Jonas Tahuaitu a opté pour 14 associations. Elles se trouvent principalement sur la presqu’île. Des associations artisanales, agricoles, de parents d’élèves ou encore des coopératives scolaires.

Jonas Tahuaitu

Jean-Paul Tuaiva a lui décidé d'attribuer sa réserve parlementaire à dix associations, dont la plus grosse partie va au village Rima Here.

Jean Paul Tuaiva

Chaque année, 15 millions cfp sont mis à disposition des parlementaires pour soutenir des investissements de proximité ou d’intérêt national.

Reportage sur les réserves parlementaires des députés

 

Retrouvez le reportage dans nos journaux télévisés de ce mardi 28 février sur Polynésie 1ère
Qu'est-ce que la réserve parlementaire ?
  • La réserve parlementaire
La réserve parlementaire est un ensemble de subventions d’État votées et modifiées en lois de finances initiales ou rectificatives.
Par la réserve, les parlementaires soutiennent des investissements de proximité décidés par des collectivités locales et des activités menées par des associations. La « réserve institutionnelle » soutient quant à elle des associations ou fondations menant des projets d’intérêt national et, traditionnellement, des grandes institutions.

  • La réforme Bartolone
Dès son élection à la Présidence de l’Assemblée nationale, le Président Claude Bartolone a souhaité mettre fin à l’opacité totale de ce dispositif en faisant en sorte que la réserve parlementaire réponde à des règles d’équité et de transparence. C’est ainsi, pour la première fois, qu’a été mis en ligne à la fin du mois de janvier 2014 le tableau retraçant l’utilisation de la réserve parlementaire en 2013. Cette décision a été étendue aux deux assemblées dans la loi relative à la transparence de la vie publique.

  • Quelques chiffres
Chaque parlementaire, de la majorité comme de l’opposition, peut proposer l’attribution de subventions à hauteur de 130 000 euros en moyenne, la modulation de la répartition entre les députés relevant de chaque groupe politique. Les membres du Bureau de l’Assemblée nationale disposent d’une réserve de 140 000 euros, les vice-présidents de l’Assemblée nationale, les questeurs, les présidents de groupe, les présidents de commission disposent de 260 000 euros, le Président de l’Assemblée nationale de 520 000 euros.

Pour l’année 2016, l’attribution de la réserve parlementaire s’est élevée à 81,86 millions d’euros, sur les 90 millions votés en loi de finances. Le reliquat - soit 8,14 millions d’euros – a été reversé au budget de l’Etat, comme en 2013, 2014 et 2015.

  • Présentation de la répartition de la réserve
Apparaissent sur les tableaux publiés sur ce site :

- le nom du bénéficiaire – l’association ou la collectivité locale – et son adresse postale ;
- le montant et la nature de la subvention ;
- député ou le groupe politique étant intervenu ;
- et enfin le programme et l’action budgétaire sur lesquels la subvention a été créditée en loi de finances.

(source : Assemblée Nationale)
Les Outre-mer en continu
Accéder au live