Les Jeux Olympiques de Tokyo repoussés à juillet 2021

jeux olympiques
Logo des Jeux olympiques d'été 2020, à Tokyo.
Logo des Jeux olympiques d'été 2020, à Tokyo. ©DR
Les Jeux olympiques de Tokyo 2020, reportés en raison de la pandémie de coronavirus, ouvriront le vendredi 23 juillet 2021, soit quasiment un an pour jour pour jour après la date initialement prévue, ont annoncé lundi les organisateurs.
"Les Jeux olympiques se tiendront du 23 juillet au 8 août 2021. Les Paralympiques se dérouleront du 24 août au 5 septembre", a déclaré le président du comité d'organisation japonais Yoshiro Mori lors d'une conférence de presse à Tokyo annoncée en dernière minute.

Quelques heures auparavant, M. Mori avait déclaré qu'il prévoyait que le Comité international olympique (CIO) annonce les nouvelles dates des Jeux dans le courant de cette semaine. Cependant la date du 23 juillet 2021 avait déjà fuité dans les médias japonais.

Cette annonce intervient moins d'une semaine après la décision du report historique des Jeux, - qui devaient initialement s'ouvrir le 24 juillet 2020 -, à la suite d'inquiétudes et de pressions grandissantes de la part d'athlètes et de fédérations sportives face à la crise sanitaire mondiale.

Les organisateurs avaient alors exprimé leur volonté d'organiser les Jeux d'ici à l'été 2021 au plus tard, mais n'avaient pas encore fixé les dates.

Le report des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo en raison de la pandémie en cours est sans précédent dans l'histoire des JO modernes en temps de paix, et représente un défi logistique colossal pour les organisateurs.

"Nous nous sommes accordés sur l'organisation de l'événement en été comme prévu initialement, en raison du coronavirus (...) et du temps nécessaire pour les préparatifs, la sélection et la qualification des athlètes", a-t-il déclaré.

De son côté le CIO a estimé que ces nouvelles dates donneraient aux autorités sanitaires et aux organisateurs "le maximum de temps pour faire face à une situation constamment changeante et aux perturbations provoquées par la pandémie de Covid-19".

Ce choix causera un "minimum" de chamboulements dans le calendrier sportif international, a également affirmé le CIO.

Le report fait peser sur les épaules des organisateurs la tâche "sans précédent" de réorganiser un événement préparé depuis sept ans et le patron de Tokyo 2020, Toshiro Muto a admis que les coûts supplémentaires seraient "massifs".

Les Jeux, qui devaient être ceux de la reconstruction du nord-est du Japon après le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011, suivis de la catastrophe nucléaire de Fukushima, s'affichent à présent comme la victoire promise de l'humanité sur le coronavirus.

plusieurs centaines ont déjà été vendus."L'humanité se trouve à présent dans un noir tunnel", a déclaré le président du CIO Thomas Bach dans son communiqué annonçant les nouvelles dates. "Ces JO seront la lumière au bout du tunnel".

Comme pour illustrer immédiatement le puzzle compliqué qui s'annonce, la Fédération internationale d'athlétisme (World athletics), a indiqué peu après l'annonce du Japon et du CIO, que les Championnats du monde prévus à Eugene (Etats-Unis) en août 2021 auront lieu en 2022.