KID REPORTERS saison 3, épisode #4 : le Orero , l'art oratoire polynésien

programmes polynésie 1ère tv radio internet
Kid reporters saison 3 ep#4
©Polynésie La 1ère
Les Kid reporters se sont intéressés au Orero, une pratique ancestrale en Polynésie, qui consiste à déclamer ses légendes, ses origines en langue polynésienne. Suivons-les en classes de CM2 à l’école Pina’i de Papeete, ils ont aujourd’hui une double casquette : journalistes et orateurs.

LE REPLAY  

orero #1
©kid reporters

L’histoire du Orero 

 

Le Orero existe depuis toujours. Comme l’explique Taua, professeur de orero « Avant qu’un enfant vienne au monde, le premier orero qu’il entend, ce sont les caresses de sa mère. » Le Orero, c’est parler avec le cœur. 

le Orero
©kid reporters

C’est une pratique qui se transmet de génération en génération. Il se pratique aujourd’hui au Heiva ou à de grandes occasions, mais aussi à l’école grâce à un concours depuis 2006. Avec la crise sanitaire, la présentation finale des lauréats de toute la Polynésie Place Toata n’a pas eu lieu, mais les élèves, sous la houlette de leurs professeurs, ont pu réaliser leur Orero à l’école. 

La légende du dieu Oro

 

L’histoire raconte la légende du dieu Oro. Il naquit sur l'île de Raiatea, il y possédait le plus grand marae de Polynésie le marae de Taputapuātea. Il décide de partir à bord de la pirogue Patarava pour implanter une pierre issue du marae Taputapuatea sur celui de Tumarama, placé dans la vallée de Tipaerui, en face de To’ata. Son objectif : répandre le culte d’Oro à Tahiti. 

kid reporters : orero
©kid reporterts

Un texte écrit pour les Tamarii Tipaerui

 

Après plusieurs années de recherches, d’échanges avec les anciens, ce texte a été écrit par Vaihere Kadusto, professeur de français au collège Tipaerui, mais aussi chef de la troupe, les Tamarii Tipaerui, pour le Heiva 2004. C’est alors la première fois qu’ils participent en danse au Heiva. Et pour un coup d’essai, c’est un coup de maître ! Ils remportent le premier prix en Hura ava tau, troupe de danse amateur, et deviennent du même coup troupe de danse professionnelle. Dans leur spectacle, il y a une partie orero, c’est ce texte que les élèves ont appris en classe.

orero #2

Les techniques du Orero

 

Avec leur maître Johann, les élèves ont travaillé le déplacement, les gestes, le regard, la modulation de la voix… autant de paramètres essentiels pour réaliser un bel orero. Tous les élèves de la classe ont appris le texte et ont déclamé face à la classe.

orero #3

Ensuite 4 élèves ont été sélectionnés : Mataki, Kylian, Torea et Anuanuarii. Après plusieurs répétitions, ces derniers ont ensuite réalisé leur prestation devant un jury sous le grand préau de l’école, décoré pour l’occasion.

orero #5

Ils se sont habillés d’un costume conçu spécialement pour ce grand jour. Les matériaux utilisés pour le costume de nos orateurs sont le more, la nacre, les fibres de nihau, le peore. Notons également que les 4 couleurs imposées ici à Tahiti sont le noir, le rouge, le jaune et le blanc. 

orero #6

Le reste de la classe a également travaillé les instruments qui accompagnent le orero. Les plus fréquents sont le pou, le tariparau, le pou tu pei, le toere. Ces instruments s’adaptent au texte. Ils accompagnent l’orateur et l’aident à mieux faire passer les émotions. 

orero #8

Aujourd’hui, notre grand gagnant est Kylian ! Mais peu importe le résultat, ce fut surtout un beau travail d’équipe et l’occasion de se plonger dans sa culture, son histoire et travailler la langue polynésienne. E te mau tamarii ! Faaitoito i te parau o to tatou mau reo ! E te mau tamarii ! E fano ! A fano ! A fano ra ! 

kid reporters : orero
©kid reporters

 

Présentatrice Kid reporters : 

Vaianitea Juventin

 

Kidreporters : 

  • Les élèves de la classe de CM2 de Johann Moana Sandford
  • Anuanuarii Bambridge
  • Torearikinui Barsinas
  • Mehelei Burns
  • Taama Chung
  • Nainoa Coulon-Duchemin
  • Lola David-Epetahui
  • Hitivai Gnanapragassam
  • Ilaïdjah Gooding
  • Toahiti Manea
  • Marurai Naehu
  • Howen Onee
  • Anaïs Payoux
  • Kylian Philippet
  • Mihiau Ragivaru
  • Hinatea Rataro
  • Matirina Tapea-Lao Sing
  • Takuhina Tauofa
  • Arc En Ciel Tehuritaua
  • Matakiteragi Teriitehau
  • Tanehau Tiaipoi-Manea
  • Mateo Tuania

 

Personnes interviewées : 

  • Johann Moana Sandford, maître à l’école Pinai, entraîne ses élèves au orero chaque année depuis la création du concours
  • Moana Barss, professeur de musique traditionnelle
  • Michou, membre des Tamarii Tipaerui, en charge des costumes
  • Olivier Lenoir, membre du jury Orero 2021 de l’école Pinai, orateur, chef de troupe de Tahiti ia ruru tu noa
  • Mariano, membre du jury Orero 2021 de l’école Pinai
  • Taua, membre du jury Orero 2021, professeur de orero
  • Papa de Kylian
  • Maman de Matakiteragi

 

Remerciements : Hinau Laughlin, directrice de l’école Pinai, Papeete

Tous les élèves de l’école Pinai et l’ensemble de son équipe pédagogique

Réalisatrice : Hélène LEROYER-GOULET (et les kid reporters !)