L'attestation dérogatoire obligatoire même en cas d'activité physique aquatique

coronavirus
contrôle sur l'eau attestation dérogatoire
©Polynésie la 1ère
Depuis le 28 août, l'activité physique est autorisée à 1 km du domicile, moyennant la présentation de l'attestation dérogatoire en cas de contrôle. Une règle valable sur terre comme sur l'eau. En jet-ski ou en bateau, les forces de l'ordre effectuent aussi des contrôles. Gare aux contrevenants !

Attestation, s'il vous plaît ! Depuis le confinement, les forces de l’ordre multiplient les contrôles sur terre comme sur mer. Ce matin, les activités sur l’eau étaient la cible de la brigade nautique de gendarmerie du côté de Punaauia.

Si des personnes ont bel et bien été contrôlées, les forces de l’ordre estiment que les consignes sont plutôt respectées.

Parmi les personnes contrôlées, des métropolitains qui ont présenté leur QR-CODE mais qui ne fonctionne pas en Polynésie. Avec eux, gendarmes et mutoi font preuve de pédagogie et leur expliquent qu'ils doivent fournir l'attestation dérogatoire sous forme numérique ou papier.

contrôle sur l'eau attestation dérogatoire
©Polynésie la 1ère

 

Ecoutez l'adjudant-chef Albin Berteaux, de la brigade nautique :

Adjudant-chef Albin Berteaux

 

Mais emporter sur soi l'attestation semble incompatible avec certains sports. Notamment pour de nombreux surfeurs qui ne s'imaginent pas surfer avec le précieux sésame protégé dans une bouteille qu'ils transportent avec eux !

contrôle sur l'eau attestation dérogatoire
Le jeune Mateo doit venir s'expliquer sur le bateau des gendarmes. ©Polynésie la 1ère

 

"Je suis dans l'eau, ça va mouiller !", s'exclame Mateo Lucas, pris sur le fait, et qui doit écouter les explications de l'adjudant Albin Berteaux. "Tu pars de chez toi pour aller dans l'eau, faire du va'a, du surf ou de la course à pied, une activité physique, c'est le système dérogatoire à 1 km. En quittant le domicile, il faut l'attestation". Sans elle, "tes copains font pareil...et il n'y a plus de respect du confinement".

contrôle sur l'eau attestation dérogatoire
©Polynésie la 1ère

 

Résultat, le militaire doit le verbaliser. Mais en faisant un don directement à la Croix-Rouge, le surfeur ne paiera que 5 000 cfp au lieu des 16 100 cfp requis.