L'équipe communale de Mahina veut "humaniser les veillées funéraires"

coronavirus mahina
L'invité café : Damas Teuira - 31/08/21
©polynésie la 1ère
L'invité café du mardi 31 août 2021 est Damas Teuira, maire de Mahina

Le maire de Mahina, Damas Teuira fait point de le situation sanitaire de la Covid-19 dans sa commune.

Depuis le mois d'août, la ville de Mahina a enregistré une flambée de personnes atteintes du coronavirus et déplore 43 décès dont 27 liés à la Covid. Ces chiffres correspondent à une année de décès. "Ces chiffres sont à perndre en compte, il ne faut pas les prendre à la légère".

La commune de Mahina a mis en place un vaccinodrome et un centre de dépistage pour freiner l'épidémie, ouverts tous les jours. Les habitants émettent des réserves, des interrogations sur la vaccination.

Le maire dresse un constat "les personnes covidées continuent de circuler et c'est grave (...) le potentiel de contamination est là, on demande à chacun de rester à la maison, de respecter les gestes barrière. C'est une responsabilité qui incombre à chacun d'entre nous et c'est une belle manière de combattre la propagation maladie".

Le tavana de Mahina demande à son équipe municipale d'accompagner les familles endeuillées afin qu'elles ne se sentent pas seules. "Il faut que l'aspect humain ressorte, il faut humaniser cette situation par la présence auprès des familles (...) je demande à mes élus d'assister aux veillées funéraires"

Damas Teuira est interrogé par Ibrahim Ahmed Hazi : 

L'invité café : Damas Teuira - 31/08/2021