L'invité du journal : Manutea Gay, président de l'association Emauta

solidarité
61ad684d5a0b9_capture-d-ecran-2021-12-05-a-15-31-27.png
Manutea Gay, invité du journal ©Polynésie la 1ère
Les foyers Emauta organisent une série de journées portes ouvertes.

Manutea Gay préside l'association Emauta, qui existe depuis 25 ans et gère 6 foyers d'acceuil : la Maison du bon samaritain, la Samaritaine, le Foyer martenel Manini'a'ura et le foyer Te Arata,  le Foyer du bon pasteur et le centre d'accueil de l'enfance te Maru Pererau. Femmes, enfants, familles, tout le monde est concerné. Pour Manutea Gay, en 25 ans, "la détresse sociale ne s'est pas améliroée, elle s'est même aggravée dans certaines situations". L'ensemble des structures est toujours au complet. "Il y a un grand turn over et nous devons gérer 'l'après acceuil'. L'objectif, c'est de trouver un projet qui soit spécifique à chaque situation". 

L'association Emauta ravaille avec la DSFE et touche près de 200 millions de Fcfp de subventions par an, qui permettent notamment de payer les 60 salariés que compte l'association. Emauta organise des journées portes ouvertes en ce mois de décembre dans le cadre de son 25ème anniversaire.

Manutea Gay était l'invité de notre journal télévisé samedi 4 décembre, il est interrogé par Maruki Dury :