La dernière course de Roberto Cowan

hommage
61d7c678efc7b_mabonno0059-frame-69.jpg
Roberto Cowan était un champion de moto-cross. ©Polynésie la 1ère
Combien étaient-ils à venir rendre un dernier hommage à Roberto Cowan ce jeudi ? Une centaine diront les observateurs. Parmi eux, sa famille dont un de ses fils venu spécialement de New-York, mais aussi de nombreux(ses) adeptes de sport, champions d'aujourd'hui et d'hier.

Un concert de grosses cylindrées. Une dizaine de motards, placés de part et d’autres de l’allée menant à la dernière demeure de Roberto COWAN.

Roberto le sait, les motos sont là pour lui. Des Yamaha et des KTM, pour la plupart. Mais, Roberto affectionnait une marque en particulier. "Lui c'était Suzuki, avec Narii Faugerat, il était directeur de l'atelier Nippon Auto Moto à Tipaerui, et j'ai eu la chance de rouler aussi pour Suzuki...c'était un bonheur partagé", indique ému Vetea Sanford.        I

Car la moto, c’était plus qu’une passion. "C'est lui qui nous a donné cette passion, je suis un peu plus jeune que lui. On le voyait tout le temps venir, c'était du Lotus à Pamatai, Saint-Hilaire...c'était lui le maître quoi !...C'est un jour triste, c'est un homme qui nous a apporté beaucoup de bonheur...Un très grand sportif et un homme de valeur", raconte Freddy MORIN, un ami proche de Roberto. 

61d7c6cf071bd_mabonno0035-frame-34.jpg
Un dernier hommage. ©Polynésie la 1ère

       

Des valeurs que Roberto mettait en application dans sa vie de tous les jours et surtout, dans les sports qu’il pratiquait. "Pour lui la musculation ce n'était pas que faire du muscle, c'était que tous les sports puissent en bénéficier. Il a fait cette salle pour que tout le monde, tout sportif de haut niveau puisse venir s'entraîner et de percer dans leur discipline", déclare Maco De Lagrange, responsable de la salle Roberto Gym.

L’arrivée au cimetière est triomphale. Les Marquisiens l’accueillent en héros à coup de pahu. L’occasion pour sa famille et ses proches de lui rendre hommage… "Vous êtes là, mais je sens que vous êtes vraiment venus avec le coeur, merci, merci, ça fait vraiment chaud au coeur", fait alors remarquer son fils Mike, devant l'assemblée.

61d7c71f449df_mabonno0030-frame-31.jpg
La dernière course du champion. ©Polynésie la 1ère

Roberto COWAN savait insuffler le dépassement de soi et surtout, le goût de la compétition, à son entourage. C'est donc aujourd'hui qu'il a terminé son ultime course parmi les siens.

Quand la congrégation a quitté la salle Roberto Gym de Pamatai, sur le chemin quelque uns ont lâché des ballons pour dire au revoir, au père, au mentor, au frère, au coach. Roberto Cowan, ce champion multisport était un exemple pour tous…Il a donc accompli sa dernière course, et au cimetière de l'Uranie, une haie de motos l'attendait.