« La France isole les handicapés ensemble et favorise l'assistanat » estime JM Pagnon membre de Te niu o te huma

handicap
handicap
La Journée internationale des personnes handicapées c'est ce jeudi 3 décembre.
Cette année, l’OMS (organisation mondiale de la Santé) se joint à ses partenaires pour célébrer « Une journée pour tous ». Ce thème reprend l'idée de plus en plus largement acceptée que le handicap fait partie de la condition humaine. Presque tous parmi nous souffriront d’un handicap temporaire ou permanent à un moment donné de notre vie. C’est ce que cet événement invite à se dire.

Jean-Marc Pagnon l’a compris depuis longtemps ; il coiffe plusieurs casquettes pour tenter d’améliorer le sort des personnes handicapées : il est bénévole à la Fédération « Te niu o te huma » qui est la plus grosse Fédération en faveur des personnes porteuses de handicaps. Il est aussi le président de « L’argos », une Association qui s’occupe de la prise en charge des personnes bi-polaires. Il est revenu avec Ibrahim Ahmed Hazi sur les revalorisations prévues en faveur des personnes handicapées. 
 

Jean-Marc Pagnon, membre de Te niu o te huma

Les Outre-mer en continu
Accéder au live