La grève de la SDTP au point mort

social
Grève au point mort à la STDP
©Heidi Yieng Kow

La grève continue, sans grévistes sur le piquet de grève. 

Aucune avancée pour le moment du côté de Motu Uta non loin du siège de la SDTP (société tahitienne des dépôts pétrôliers), où l’on compte toujours 11 grévistes sur 16. Pas de grévistes sur ce Les grévistes déposent chaque matin et récupèrent chaque soir les pancartes où sont écrites leurs revendications. Parmi elles, des faits de harcèlement par un manager selon les grévistes et le syndicat CSIP qui les représente.

Le mouvement de grève qui a débuté vendredi dernier n’a trouvé pour l’instant aucune issue.