La saisie pénale sur le compte d'Oscar Temaru annulée par la cour de cassation

justice
temaru leroy nouméa
©NC la 1ère/Polynésie la 1ère

La cour de cassation vient d'annuler la saisie pénale sur le compte d'Oscar Temaru. L'année dernière, le maire de Faaa avait contesté la saisie de plus de 11 millions cfp sur son compte ordonnée par le procureur Hervé Leroy.
 

La cour de cassation a annulé la saisie pénale de 11 millions cfp sur le compte du maire de Faa'a. C'est une information révélée par nos confrères de TNTV.

Pour Oscar Temaru, "c'est une bonne nouvelle", nous a-t-il déclaré ce matin. Il ajoute qu'"on cherche au niveau de l’Etat à amalgamer radio Tefana avec les autres radios. Rien à voir, l’affaire de Radio Tefana est une décision éminemment politique de menacer l’assemblée territoriale à cause de la plainte que j’ai déposée à la Haye. C’est ça la vérité, la seule vérité."

Le leader indépendantiste va plus loin en disant que "c’est une vengeance, un règlement de compte, c’est de l’acharnement. Ce n’est pas fini, cette affaire sera encore rejugée à Tahiti dans 1 ou 2 mois. Pendant ce temps, il faut payer les avocats,…et puis mon image qu’on veut salir, c’est surtout ça."

Ecoutez-le au micro de Corinne Tehetia :

Oscar Temaru. Saisie pénale annulée

En juin dernier, les médias annonçaient la saise pénale effectuée sur ordonnance du juge des libertés et de la détention dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte pour "détournement de fonds publics" portant sur les frais d'avocats de l'affaire Radio Tefana. La justice avait donc effectué une "saisie pénale" de 11 millions cfp sur le compte en banque du maire de Faa'a. 

"C'est une mesure qui est habituellement prise une fois que la personne est définitivement condamnée. Ce qui n'est pas le cas d'Oscar puisque le procès en première instance a été mis en appel. C'est totalement scandaleux et c'est une tentative d'intimidation", dénonçait à l'époque le député Moetai Brotherson. 

Quelque jours plus tard, le juge des libertés validait la saisie pénale des 11 millions cfp sur le compte bancaire d'Oscar Temaru. Le leader du Tavini avait fait appel de cette décision. 

Un peu avant et en guise de protestation, Temaru avait même entamé une grève de la faim le 8 juin. La veille, le leader du Tavini avait fustigé, notamment sur le plateau télévisé de Polynésie la 1ère, la justice et avait parlé "d’acharnement politico-judiciaire pour le museler" et dénoncé "une chasse aux sorcières" depuis qu’il avait porté une communication, devant la 4e communication de l'ONU, contre l’Etat français pour crime contre l’humanité en octobre 2018.