Le club I Mua se jette à l'eau !

natation
natation
©Polynésie la 1ère
Le club I Mua de Papeete fait peau neuve. Pour faire connaître un peu plus le club et ses valeurs, une journée portes ouvertes a été donc organisée aujourd’hui à la piscine du collège Anne-Marie Javouhey. Une cinquantaine de personnes y ont participé et se sont jetées à l'eau.

Le club de natation I Mua situé à Papeete a ouvert ses portes aujourd'hui. Une journée particulière pour relancer la discipline après la crise sanitaire. Malgré ses 155 adhérents, le club aimerait bien rassembler encore plus de passionnés de natation cette année.

Quoi de mieux alors que de "donner la possibilité à ceux qui souhaiteraient apprendre à nager de le faire aujourd'hui ", lance Puatea Ellis, professeur et entraîneur de natation, organisatrice de cette journée. Ou encore de faire une démonstration de sauvetage, ou d'organiser des courses en relais dont certaines avec les athlètes qui ont récemment participé aux championnats de France de natation.

natation I mua
L'occasion de retrouver les collègues et de se lancer des défis. ©Polynésie la 1ère

 

Le jeune Tehere Oopa, 16 ans, est l'un d'eux. Sacré champion de France sur 50 m nage libre, il est pleinement satisfait de cette journée de cohésion. "C'est amusant de nager avec les collègues, de finir les vacances en beauté avant de reprendre l'école...il ne faut pas perdre la cadence", dit-il. Pour un autre participant, c'est l'occasion de reprendre la compétition car "avec la crise sanitaire, peu d'occasion de se challenger entre nous en interne ou avec d'autres clubs".

Mais tout le monde n'est pas champion ou compétiteur. Beaucoup sont venus en famille pour se détendre. "Ca créé des liens", dit un père de famille, "je préfère les voir dans la piscine que de traîner à ne rien faire". Une dame a même dû nager "malgré moi avec mon fils, c'est super de se mettre dans le bain !"

Ecoutez ces réactions recueillies par Heiarii Tahiata :

micro-trottoir