Le docteur Jean-Paul Théron devant la justice ce vendredi

coronavirus
Théron poursuites
©Polynésie la 1ère
Il y a un peu plus d'un mois, l'arrestation mouvementée du docteur Théron avait fait grand bruit. Un retentissement médiatique jusqu'au niveau national, suivi d'une vague de soutiens. Vendredi 29 octobre est prévu son procès. L e médecin doit comparaître pour des faits de droit commun.

Un procès très attendu ce vendredi, celui du docteur Jean-Paul Théron qui est convoqué par le tribunal correctionnel pour des faits de droit commun.

Le médecin est poursuivi pour violences volontaires sur personne chargée d'une mission de service public avec arme par destination et outrages à personne dépositaire de l'autorité publique. Des faits qui remontent à septembre dernier. Un clerc de notaire s'était présenté au domicile du médecin pour lui signifier sa convocation devant le conseil de l'ordre des médecin après le dépôt d'une plainte du Pays. L’homme aurait été accueilli par des jets d'objets occasionnant une ITT de 8 jours. Deux jours plus tard, c’est cette fois une gendarme venue lui remettre une convocation pour le lendemain qui aurait été insultée.

Interpellation mouvementée

 

Le 20 septembre, la gendarmerie était venue chercher le docteur Théron à l’éphémère centre médicalisé Manu Iti de Paea. L'interpellation avait fait grand bruit. Après avoir fait un malaise cardio-respiratoire, Jean-Paul Théron avait été transféré au CHPF et placé en garde jusqu'au lendemain soir.

Le collectif Nunaa A Tia et deux autres collectifs seront présents pour cette audience vendredi. C’est en tout cas ce qu’ils ont annoncé ce matin lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à la mission au foyer des îles Taurua.

Le collectif Nunaa a tia a aussi prévu de faire un sit-in pour le soutenir mais aussi pour rappeler son désaccord face à l’obligation vaccinale.

Frère Maxime, membre de Nunaa A Tia :

Frère Maxime