Le docteur Jean-Paul Théron interpellé par les gendarmes

manifestation
Le docteur Jean-Paul Théron interpellé par les gendarmes
©capture FB live Douglas Tuahine
Le docteur Jean-Paul Théron vient d'être interpellé par les forces de l'ordre. Hier, il avait déjà reçu la visite des gendarmes à la suite du dépôt d'une plainte du Pays instruite par un juge d'instruction.

Le docteur Jean-Paul Théron, médecin référent du centre Manu iti de Paea et partisan des traitements à base d’Ivermectine ou d’Hydroxy chloroquine, vient d'être interpellé par les gendarmes. 

Sa fille n'a pas tardé à réagir :

Arrestation Théron
©Facebook

 

Jeudi, un huissier s'est rendu à son domicile pour lui signifier sa convocation devant le conseil de l'ordre pour une plainte du Pays. Le docteur Théron l'a accueilli fraîchement et lui a jeté des objets à la figure. Après cet acte, l'huissier a bénéficié de 8 Jours d'ITT. 
Samedi, une gendarme s'est rendue à son domicile pour lui signifier une convocation à la gendarmerie pour répondre de ces faits de violences sur l'huissier. Il a menacé la gendarme et a outragé le procureur.

Le procureur a demandé aux gendarmes de le récupérer et de le placer en garde à vue. Ils l'ont cherché dimanche et l'ont interpellé ce lundi.

Dans une vidéo, le docteur Théron semble faire un malaise :

 

Témoin de l'interpellation, une dame raconte la scène à Corinne Tehetia :

Témoignage

 

Dans notre journal radio de 7 h, Jean-Paul Théron confirmait par téléphone à Teupoo Fatupua Avae qu'il ne comptait pas en rester là :

Jean-Paul Théron

 

Le docteur Théron est actuellement en garde à vue dans une chambre carcérale au CHPF. Il est en audition, assisté par son avocat Stanley Cross. Il est sous oxygène. Il est entendu sur des faits de violence aggravée contre un clerc d'huissier.

Ecoutez les précisions du procureur Hervé Leroy sur cette affaire :

©polynesie