publicité

Le roi Pakumotu risque de retourner en prison

Athanase Teiri, le "roi Pakumotu" a été arrêté mercredi matin ce mercredi au lever du jour à son domicile, selon la Dépêche de Tahiti. Il n'a pas respecté son contrôle judiciaire. Le parquet a demandé son placement en détention. Le juge des libertés décidera dans la soirée.

  • A.L. G.T.
  • Publié le , mis à jour le
Athanase Teiri, le roi auto proclamé d'un petit groupe baptisé "Pakumotu" doit être présenté au juge des libertés et de la détention ce mercredi soir au tribunal. Le procureur de la République a demandé son placement en détention. Il pourrait donc rejoindre Nuutania dès ce mercredi soir. 

Condamné en janvier 2014 à six mois de prison ferme pour mise en circulation de monnaie illégale et intimidation, Athanase Teiri était sorti de prison mais sous contrôle judiciaire. Il avait notamment interdiction de rencontrer les autres membres de son groupe et surtout de manifester. Or les Pakumotu se sont rassemblés à deux reprises au moins ces derniers mois. C'est une violation de son contrôle judiciaire selon le parquet de Papeete, qui a donc demandé son placement en détention.

Ecoutez son avocat Jean Dominique des Arcis, au micro de Gilles Tautu. Il parle d'inconscience de son client...

Jean Dominique Des Arcis avocat



Interpellation sous haute surveillance

Tôt, mercredi matin, les policiers de la DSP et les gendarmes du Groupe de Peloton d'intervention, le GIP ont investi le domicile d'Athanase Teiri sur les hauteurs de la Mission à Papeete. Une opération délicate. On se souvient qu'en janvier 2014, les forces de l'ordre avaient été accueillies par des coups de feu. 

Athanase Teiri a beaucoup fait parler de lui depuis 2009. Se réclamant d'une ancienne royauté, il avait entrainé dans son sillage tout un groupe, avec des ministres et une garde rapprochée armée. Une monnaie "pakumotu" baptisée "patu" avait même été lancée. Depuis la fin de l'année 2013, le "roi" et ses sbires sont dans le colimateur de la justice.  Il devrait retourner par la case prison.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play