Le temps du long week-end, Moorea revit et espère

tourisme moorea
Le temps d'un long week-end, Moorea revit et espère
©Polynésie la 1ere

Avec le long week end de Pâques, la grande majorité des destinations vers nos îles affiche complet. C'est le cas à Moorea où commerçants, pensions et hôtels y trouvent leur compte. Grâce aux locaux. En semaine, c'est malheureusement différent.

 

Une fois passé le cap de la traversée du chenal, les habitants de Tahiti se transforment en touristes à Moorea. Car c'est grâce à cet afflux aussi soudain que massif de milliers de personnes sur l'île soeur que les commerçants et professionnels du tourisme de l'île soeur peuvent actuellement s'en sortir.

Le temps d'un long week-end, Moorea revit et espère
Tous attendent de pourvoir parti à Moorea. ©Polynésie la 1ere

Dans les hôtels, le sourire est de retour, surtout depuis la fermeture des frontières. Aussi radieux que le soleil qui s'installe durant le week-end pascal. "Sans touriste international, c'est très compliqué, les week-ends on remplit bien, mais la semaine c'est très compliqué...On reste ouvert, c'est un choix du coeur, ce n'est pas un choix comptable...Les gens ont besoin d'évacuer tout ce stress permanent, nous avons joué le jeu, les locaux aussi", déclare satisfait ce directeur d'un grand hôtel.

Le temps d'un long week-end, Moorea revit et espère
Elle est pas belle la vie ! ©Polynésie la 1ere

Une de ses employées, Suzy, a été transférée du service restauration à celui du bar. "C'est très dur avec la baisse des heures de travail. Mais ça va, on arrive à tenir grâce aux différentes aides comme le Diese", dit-elle amère. "Le plus important, c'est le maintien de l'emploi...Avec le week-end pascal, tout le monde doit être content de voir du monde. On a vraiment hâte que ça revienne à la normale", ajoute-elle.

Le temps d'un long week-end, Moorea revit et espère
Naomie et ses collègues sont très contents de reprendre du service. ©Polynésie la 1ere

Même son de cloche à la réception de l'hôtel. Naomie, assistante du chef de réception, remarque que "c'est un grand week-end où la plupart des clients sont des locaux, on est rempli à 100% et c'est une très bonne chose qu'on ait ouvert depuis hier...Cela fait chaud au coeur que tous les locaux nous soutiennent".

Le temps d'un long week-end, Moorea revit et espère
Déstresser, le maître mot quand on vient à Moorea. ©Polynésie la 1ere

Des touristes locaux contents d'avoir redécouvert, le temps de la crise, les îles de la Polynésie, mais qui attendent aussi de repartir ailleurs. Philippe avoue que "ça ferait du bien d'aller en Nouvelle-Zélande, en Australie ou aux Etats-Unis". En attendant, "le budget vacances prévu à l'extérieur est réinvesti ici dans les voyages, pensions de famille ou la compagnie aérienne locale".

Le temps d'un long week-end, Moorea revit et espère
Philippe aime la Polynésie, mais voyager à l'étranger commence à lui manquer. ©Polynésie la 1ere

 

Le temps d'un long week-end, Moorea revit et espère
Les prestataires font aussi le plein. ©Polynésie la 1ere