Les écoles désertées à cause de la COVID-19

éducation
Les élèves peuvent retourner à l'école
La direction générale de l'Éducation et de l'enseignement invite les élèves à retourner à l'école. Le taux d'absentéisme est largement supérieur à la normale. 
L’ensemble des élèves ont repris ce matin les cours après une semaine de vacance, mais le problème, c'est que près de deux mois après la rentrée, le taux d’absentéisme ne cesse de grimper. Il varie entre 15 et 17% à Tahiti et Moorea. Le ministère mais aussi la Direction générale de l’Éducation invitent les parents à ramener leurs enfants à l'école. 
 

Avec le port du masque et le respect des gestes barrières, les élèves peuvent suivre leur scolarité en toute sécurité.

Thierry Delmas, directeur de la direction générale de l'Éducation et des enseignements


Un protocole réajusté... 


« Après 5 semaines, on a bien pu constater que la circulation du virus se faisait dans les lieux de vie et non à l'école » répète le directeur de la DGEE. Il l'avait annoncé déjà lors du point presse du gouvernement le 18 septembre dernier : le taux d'absentéisme est « inquiétant », surtout que « toutes les mesures sont prises dans les établissements scolaires pour rassurer au maximum les parents d'élèves ». 

Le gouvernement et les autorités de l'Éducation ont ainsi décidé de revoir à la baisse les mesures prises en cas de cas avéré. Ainsi, de manière générale la période d'isolement pour les cas positifs était de 15 jours. Elle est désormais abaissée à 7 jours (pas seulement dans le domaine de l'Éducation). Les élèves qui ont un domicile à Tahiti ou Moorea rentreront chez eux et, pour les élèves en internat, des mesures seront prises pour qu'ils puissent se mettre en isolement.

La classe dans laquelle il y aura eu des cas contacts quand à elle sera fermée 24 heures et non plus 48 heures. C'est juste assez de temps pour permettre aux personnels enseignants d'informer les parents des élèves concernés. Ensuite, la classe reprendra les cours dans le respect des gestes barrières. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live