Les frontières américaines rouvrent, le tourisme repart lentement

tourisme
aéroport Los Angeles
©Polynésie la 1ère
Le secteur touristique veut vraiment reprendre du service, malgré les contraintes. L’année 2021 n’a pas épargné les professionnels, avec les confinements et le variant qui a endeuillé les Polynésiens. Même si l’activité a repris, on est encore loin des bons chiffres obtenus fin 2019 et début 2020.

L'année 2021 est en demi-teinte pour le tourisme. Même si les hôteliers ont noté une reprise en juillet-août, celle-ci a été freinée par le confinement fin août. 

Avec la fin de la crise sanitaire, c'est enfin à nouveau la reprise, maois pour Christophe Guardia, président du conseil polynésien de l'hôtellerie, on rentre dans une période moins tendue jusqu'à fin mars. "Aujourd'hui on a des réservations, mais on ne sait pas si c'est des reports de 2021 qui n'ont pas pu venir ou si ce sont de nouvelles réservations. On navigue un peu à vue avec un manque de visibilité", explique-t-il. 

Ne pas négliger les Canadiens

 

Selon l'ISPF, la Polynésie a accueilli 9 500 touristes, soit 1 500 de plus que l'an passé à la même période. En tête, les Français devant les Américains et les Européens.

ATN Vancouver
L'escale temporaire d'ATN à Vancouver a été très appréciée par les voyageurs. Mais commercialement, elle n'est pas rentable. ©Polynésie la 1ère/ET

 

La présidente des pensions de famille, Mélinda Bodin, estime qu'il faut aussi s'intéresser au marché canadien : "Surtout les Canadiens francophones qui aiment voyager en famille, entre amis, parce que ce sont des personnes qui veulent vivre leur passion. Si on met en place la pêche hauturière, la pêche "fly fishing" comme ils aiment, ils vont venir ici non pas pour 2 jours mais pour une ou deux semaines. Donc c'est un marché qu'il faut aller chercher", précise-t-elle. 

Vaccination obligatoire

 

Autre bonne nouvelle, les Etats-Unis qui rouvrent leurs frontières aux compagnies aériennes étrangères. "C'est une bonne chose", dit Mélinda Bodin, "[l'escale à] Vancaouver était très bien, mais à Vancouver on n'embarque personne. Los Angeles va ouvrir. Les Américains ont décidé que tous ceux qui transitent par chez eux devront être vaccinés. Je ne comprends pas encore que certaines personnes puissent voyager sans être vaccinées".

Les Etats-Unis qui n'autorisent que les voyageurs vaccinés avec test PCR en visite ou en transit sur leur sol, bien qu'il existe certaines exceptions listées sur le site Center for diseases control and prevention.

Demande locale et américaine

 

Ce matin, dans notre matinale radio, le PDG d'Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, a annoncé qu'avec la réouverture des frontières américaines, les consultations et réservations sur le site d'ATN avaient bondi. Beaucoup de Polynésiens ont hâte d'y retourner. De plus, la clientèle américaine est traditionnellement la 1ère clientèle (hormis métropolitaine) en Polynésie. 

Ecoutez-le au micro d'Ibrahim Mohamed Azi :

Michel Monvoisin