Les pêcheurs paieront leur essence moins cher

pêche
pêcheurs
Pêcheurs au quai de Motu Uta, à Papeete. ©Patita SAVEA/POLYNESIE la 1ère
Les pêcheurs payent désormais leur essence 86 F/L. Une aide supplémentaire vient de leur être octroyée. Elle aidera particulièrement les poti marara à moteur essence, même s'ils sont assez peu dans la profession, en raison justement du prix du carburant. Le diesel reste favori.

A compter du 1er août, 10 Fcp d'aide supplémentaire par litre d'essence a été octroyée pour les pêcheurs professionnels à moteurs à essence, soit 86 Fcp/L au lieu de 96 Fcp/L précédemment. "Ça va surtout aider les poti marara essence aux Tuamotu," explique Jaros Otcenasek, le président du syndicat des pêcheurs professionnels. 

Ils ne sont qu’une soixantaine de pêcheurs professionnels à avoir choisi l’essence pour des raisons de coût. Alors que les 500 autres ont opté pour le diesel avec une facturation à 30 Fcp le litre.

Teroonui Ravetupu veut se lancer dans la pêche et a choisi un bateau à essence : "à la base, le moteur est moins cher. Avec un diesel, pour 200 litres, ça va coûter 6 000 Fcp. Avec un sans plomb, tu vas taper à 18 000 Fcp ! C'est pas rentable, mais je n'avais pas le choix, je fais avec. Le moteur diesel est trop cher pour moi, presque 12 millions Fcp, c'est 3 fois plus cher qu'un moteur essence.

Un écart qui fait la différence, et à terme, rentabilise les onéreux moteurs diesel.

Yann Tapare, pêcheur aguerri a opté pour le diesel depuis longtemps : "Je suis passé au diesel, pour payer moins cher. Mais au départ, il faut avoir les sous pour payer le matériel qui est beaucoup plus cher que l'essence. À long terme, ça vaut plus le coup. Cette aide va aider ceux qui sont à l'essence, mais je ne vais pas changer mon diesel pour de l'essence, ce n'est pas encore rentable."

Comme Yann, sans changement significatif, la grande majorité des pêcheurs comptent bien rester au diesel.