Lotissement Miri : qui est vraiment propriétaire ?

foncier
VENTES SUSPENDUES AU LOTISSEMENT MIRI
Le lotissement Miri à Punaauia compte aujourd'hui plus de 800 propriétaires. ©Polynésie 1ère/ HYK
Le pays ne délivrera plus aucun permis de construire aux 800 propriétaires du lotissement Miri jusqu'à nouvel ordre. Leur parcelle est désormais inconstructible. Le prochain rendez-vous devant la justice est prévu le 30 mars prochain.



Comme près de 800 autres propriétaires, Philippe Bornes médecin retraité vit désormais sur un terrain inconstructible. Il vient de recevoir une lettre du service de l’urbanisme confirmant la mauvaise nouvelle. En raison de l’arrêt de la cour d’appel du mois de Mars. Il perd son permis de construire, celui que le pays lui a pourtant délivré en 2001. Une décision qui a fait échouer la vente de sa maison.
Lotissement Miri, qui est vraiment propriétaire ?

©Polynésie 1ère

Au service de l’urbanisme, on explique que l’administration du pays est dans son droit en refusant de délivrer des permis de construire, car aujourd’hui selon la cour d’appel, personne n’est vraiment propriétaire du lotissement de la côte Ouest, ni les lotisseurs qui ont vendu les terrains, ni Joinville Pomare qui les revendique.
 Bernard Amigues chef du service de l’urbanisme

©Polynésie 1ère

Du coup, seule une trentaine de propriétaires sont épargnés.Ils peuvent construire et donc vendre leur propriété.
Un véto du pays que certains avocats contestent.Des milliards en jeu, une revendication foncière et voilà l’une des plus grosses opérations immobilière menacée.
 François Quinquis Avocat de Thierry Barbion et Cyril Rosenthal
©Polynésie 1ère


Près de 200 hectares sont concernés sur les hauteurs de Punaauia…40 ans que les revendications foncières sont menées par le descendant de la famille Pomare, qui n’aurait pas de preuves suffisantes selon la justice.
Joinville Pomare Revendiquant
©Polynésie 1ère