Hiva Oa : les entrepreneurs en attente de chantiers

transports hiva-oa
taporo
©Polynésie la 1ère
A Hiva Oa, l'activité reprend timidement mais le ravitaillement mensuel réalisé par le Taporo en dit long sur l'état de santé de l'économie de l'île : le volume des marchandises a baissé de 40% par rapport à ce qu'avait connu l'île avant la crise du Covid-19.
A Hiva Oa, aux Marquises, la reprise est bien présente mais elle est progressive. Les artisans terminent des commandes et des chantiers sont dans l'attente de l'ouverture de marchés publics. "L'activité redémarre mais très difficilement", admet Grégoire Deligny, entrepreneur à Atuona . 
 
©polynesie

Même si les petits projets d'aménagement et d'extension sont en cours de réalisation, l'absence de projets de relance se fait sentir. Seul le secteur primaire est stable car Hiva Oa a la chance d'avoir une exploitation forestière qui fonctionne bien, pourvoyeuse d'emplois et en bonne santé. 



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live