RSMA : une jeune femme se pend après avoir déposé plainte pour viol et agression sexuelle

faits divers tahiti
Rsma, l'école de la seconde chance
©Polynésie.la1ère
Une jeune femme s'est pendue à Pirae, jeudi 10 septembre. Engagée au RSMA, elle a porté plainte pour viol et agression sexuelle contre un militaire de carrière. Les faits ont eu lieu lors d'une mission à Hiva Oa. 
Jeudi 10 septembre, une jeune femme s'est suicidée par pendaison à Pirae après être rentrée d'une mission aux Marquises. La jeune femme a porté plainte au sein de la gendarmerie de Hiva Oa pour viol et agression sexuelle de la part d'un militaire de carrière. Les faits se sont déroulés à Hiva Oa, il y a trois semaines.

Deux enquêtes ont été ouvertes. La première est pilotée par le procureur de Paris en charge des affaires militaires sur les faits de "viol par personne autorité" et "agression sexuelle par personne ayant autorité". Depuis 2013, lorsqu'un militaire commet une infraction alors qu'il est en service, c'est le procureur de Paris en charge des affaires militaires qui est compétent. Les gendarmes de la section de recherche de Papeete sont en charge des investigations. 

Une seconde enquête est pilotée localement par le procureur de la République de Papeete, cette fois sur les causes de la mort. L'enquête est menée par la DSP.  Une autopsie du corps de la victime devrait être réalisée. Deux autres plaintes pour des faits similaires ont été déposées contre la même personne. 
RSMA : une jeune femme se pend après avoir déposé plainte pour viol et agression sexuelle
Les Outre-mer en continu
Accéder au live