polynésie
info locale

L'achat d'un scanner médical pour Taiohae et d'une vedette de sauvetage adopté par l'Assemblée

assemblée de polynésie française nuku hiva
Le 4e collectif budgétaire adopté
Le 4e collectif budgétaire adopté ©Présidence de la polynésie
Les enveloppes budgétaires destinées à l'acquisition d'un scanner pour l'hôpital de Taiohae, d'une vedette pour la fédération de sauvetage en mer et pour la création du centre de mémoire des essais nucléaires ont été votées lors du 4e collectif budgétaire.
Après avoir été approuvé par la commission de l’économie, des finances, du budget et de la fonction publique de l’Assemblée de Polynésie française, le quatrième collectif budgétaire de l’année a été voté par les élus réunis, lundi après-midi, en séance plénière.

Cette modification budgétaire qui devrait être la dernière de l’année a été présentée par le Vice-président, Teva Rohfritsch, pour permettre aux ministères, services et entités satellites du Pays de finaliser leurs actions d’ici à la fin de l’exercice.

Les nouvelles inscriptions concernent en particulier :

le CHPF à qui le Pays accorde une subvention exceptionnelle de 320 millions cfp et de plus d’un milliard cfp pour l’acquisition de matériel médical ;

100 millions cfp pour l’acquisition d’un scanner pour l’hôpital de Taiohae ;

120 millions cfp pour la création de lieux de mémoire des essais nucléaires ;

une subvention de 60 millions cfp à la Fédération d’entraide polynésienne de sauvetage en mer (FEPSM) pour l’acquisition d’une vedette de sauvetage et d’assistance médicale, cet équipement étant financé à parité par l’Etat et le Pays.

Le budget modifié de la Polynésie française pour l’exercice 2019 s’élève désormais à près de 146 milliards cfp en section de fonctionnement et à 54,8 milliards cfp en investissement (hors opérations d’ordre).

Cette modification du budget est financée en quasi-totalité par un prélèvement sur les réserves qui s’élèveront alors à 10,711 milliards cfp.
 
Publicité