Matignon répond à Edouard Fritch

coronavirus
Le Premier ministre, Edouard Philippe
Le Premier ministre, Edouard Philippe, à Paris, le 11 mars 2020 ©PHILIPPE LOPEZ / AFP
Dans un courrier daté du 26 mars, le directeur de cabinet du Premier ministre, Edouard Philippe, a répondu au Président de la Polynésie française, Edouard Fritch. Il l'assure que certaines mesures d'urgence d'Etat seront mises en oeuvre en Polynésie.
Dans un courrier daté du 26 mars, le directeur de cabinet du Premier ministre, Edouard Philippe, a répondu au Président de la Polynésie, Edouard Fritch. Il l'assure que des mesures d'urgence sont instaurées en Polynésie.

Annoncées par le Haut-commissaire lors du point presse de ce vendredi 27 mars, cela concerne le fonds de solidarité cofinancé par l'Etat et les collectivités à hauteur de 1 milliard d'euros (environ 119 milliards de Fcp), qui vise à aider les petites et moyennes entreprises.

La loi de finances rectificative pour 2020 crée une garantie de l'Etat de 300 milliards d'euros aux prêts des entreprises. Cette garantie couvrira aussi les entreprises de Polynésie française.
Par ailleurs, l'IEOM (Institut d'Emission de l'Outre-mer), agissant comme banque centrale, a pris des mesures exceptionnelles pour octroyer des liquidités au système bancaire des collectivités du Pacifique et en baisser le coût.
courrier matignon
Le directeur de cabinet d'Edouard Philippe a répondu à Edouard Fritch. ©POLYNESIE LA 1ère