A'ai fenua : Maupiti s'ouvre aux bateaux de croisière

tourisme maupiti
Maupiti
©Polynésie la 1ère

Jamais l'île de Maupiti n'avait accueilli de bateau touristique de grande taille. Dans une semaine, l'Aranui en croisière dans les eaux des îles Sous- le-Vent fera une escale sur l'île. Une première attendue notamment par les habitants de Maupiti.

Sur l'île de Maupiti, l'heure est à la mobilisation. D'ici une semaine, le 4 avril prochain, le paquebot Aranui en croisière dans les eaux des îles Sous- le-Vent fera une escale sur l'île, avec à son bord 200 passagers. La mairie a convoqué toutes les forces vives car l'arrivée d'un tel bateau est une première et donc un véritable défi pour les acteurs économiques de l'île.

"On ne peut pas refuser quelques croisiéristes qui veulent venir à Maupiti. Il y a déjà eu des demandes mais malheureusement la météo n'était pas au rendez-vous. Mais si tout se passe bien, ça va être une image pour Maupiti avec l'arrivée de l'Aranui. J'imagine et j'ose espérer que par la suite nous ne pourrons qu'accepter les demandes des croisiéristes. Nous avons besoin du développement économique surtout en ce moment suite à la crise sanitaire", explique Woullingson Raufauore, maire de Maupiti. 

Deux fois des navires ont tenté de jeter l'encre mais ont dû rester face à l'île. La passe est au centre de tous les regards, avec ses courants contraires et ses houles. "Elle a toujours été dangereuse pour les bateaux de touristes, les voiliers, ils ne peuvent pas venir", confie Nounou Amiot, un pêcheur qui connaît parfaitement la mer et s'en remet au mana pour accueillir les futurs touristes. Au village, certains voient l'arrivée de ces derniers d'un bon oeil, elle pourrait permettre notamment de faire vivre les artisans. D'autres redoutent que leur tranquilité soit quelque peu ébranlée. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live