Six tortues vivantes saisies dans un local à Maupiti

braconnage maupiti
Braconnage des tortues
Illustration ©Polynésie la 1ère
Six tortues toujours vivantes ont été découvertes et saisies à Maupiti. Elles étaient enfermées dans un local. Le maire de l'île est scandalisé par cet acte de braconnage, pourtant sanctionné sévèrement. Les tortues font partie des espèces protégées

Six tortues toujours vivantes, et enfermées dans un local, à côté d’un bûcher de carapaces, ont été découvertes. C’est la police municipale qui a donné l’alerte.

Les consommateurs et contrevenants risquent jusqu’à 2 ans de prison assortis de 17 millions de francs pacifique. "Je ne cautionne pas, a déclaré le maire de Maupiti Woulingston Raufaure, il faut que des sanctions soient prises !", a-t-il ajouté. Les fraudeurs pourraient être transférés demain et jugés en comparution immédiate.

Le bateau qui a été saisi revenait de Mopelia : il appartient (drait) à un élu du conseil municipal de Maupiti !

Malgré une interdiction depuis 1971 de les pêcher, le trafic n'a jamais vraiment cessé. En général, la principale motivation des braconniers est la revente de la viande de tortue qui se vend 10 000 cfp/kg sur le marché noir.

Régulièrement, les autorités dont la Direction de l'Environnement alertent sur la menace d'extinction qui pèse sur les tortues marines.

Elles ont rôle écologique dans le fonctionnement des habitats marins. Elles peuvent vivre jusqu’à 80 ans, voire plus et leur croissance est très lente.