publicité

Meurtre de Sandy Ellacott : 4 jours pour comprendre

C’est aujourd’hui que s’ouvre le procès du meurtrier présumé de Sandy Ellacott. Il encourt 30 ans de prison pour le meurtre de ce père de famille. Deux autres jeunes sont également dans le box des accusés.

  • A. T, A. M
  • Publié le , mis à jour le
Le procès de ce drame qui avait ému la Polynésie en 2015 s’annonce éprouvant. A l’initiative de la famille du défunt, les Polynésiens avait également manifesté ce mois de septembre 2015, dans les rues de Papeete et Bora Bora pour dénoncer cette violence.

Le procès se déroule devant la cour d’appel de Papeete, jusqu’à vendredi. Et au cours de ces 4 jours, la famille de Sandy Ellacott espère comprendre pourquoi cette nuit de septembre 2015, il a perdu la vie.

Une altercation qui tourne au drame
En revenant d’une fête avec sa compagne et une amie, ce père de famille de 34 ans aurait frôlé avec sa voiture un jeune piéton qui buvait une bière. Une altercation éclate alors entre les 2 hommes, Sandy décide de repartir, mais le jeune de 23 ans ne se calme pas et le prend en chasse avec sa voiture.  Un autre véhicule conduit par l’un de ses amis les suit. La petite amie du principal suspect est également présente. Les deux voitures percutent à plusieurs reprises le 4*4 de Sandy et finissent par le coincer sur un terrain vague. Le principal mis en cause aurait commencé à frapper alors que la victime était encore dans sa voiture. Sandy est ensuite extrait du véhicule et roué de coups de pieds au visage. Quand les coups s’arrêtent, les 3 accusés quittent les lieux. Laissant Sandy Ellacott agonisant.
Il mourra le lendemain à l’hôpital d’un œdème cérébral sévère.

Trois personnes dans le box des accusés
Le meurtrier présumé de Sandy Ellacott encourt trente ans de prison. Deux autres jeunes sont également dans le box des accusés. L’un est poursuivit pour violences aggravées, il risque dix ans de prison.
Une jeune fille comparaîtra pour non assistance à personne en danger, elle encourt cinq ans de prison.
Du côté des parties civiles, il y aura aussi les deux jeunes filles qui accompagnaient Sandy Ellacott. Elles ont été blessées pendant la course-poursuite.

Des visioconférences sont prévues, cette semaine, avec des experts qui sont dans l’Hexagone.
Meurtre de Sandy Ellacott : 4 jours pour comprendre
Meurtre de Sandy Ellacott : 4 jours pour comprendre

 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play