publicité

Mise en place du nouveau conseil d'administration de la CPS

La nouvelle répartition syndicale au conseil d'administration de la CPS laisse apparaître la perte d'un siège de la  fait perdre chez les CSTP-FO au profit de la CSIP.

  • Titaua Doom
  • Publié le
Le conseil des ministres a approuvé la répartition des sièges entre les organisations syndicales d’employeurs et de salariés au conseil d’administration de la C.P.S (Caisse de prévoyance sociale).

La nouvelle répartition fait perdre chez les syndicats un siège à la CSTP-FO au profit de la CSIP.

Le conseil d’administration de la C.P.S. est composé de 28 membres, dont 10 représentants des organisations syndicales d’employeurs les plus représentatives et 14 représentants des organisations syndicales de salariés les plus représentatives. 

Pour les organisations syndicales d’employeurs, la répartition est la suivante : 

-1 siège pour la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), 
- 1 siège pour la Fédération générale du commerce (FGC), 
- 1 siège pour l’Union patronale de Polynésie française (UPPF), 
- 1 siège pour le Mouvement des entreprises de France en Polynésie française (MEDEF), 
- 1 siège pour le Syndicat des industriels de Polynésie française (SIPOF), 
- 1 siège pour le Conseil des professionnels de l’hôtellerie (CPH), 
- 1 siège pour la Chambre syndicale des métiers du génie civil et des travaux publics (CSMGCTP), 
- 1 siège pour l’Association française des banques/comité de Polynésie française (AFB/CPF), 
- 1 siège pour l’Association des transporteurs aériens locaux de Polynésie française (ATAL) 
- 1 siège pour le syndicat polynésien des entreprises et prestataires de services (SPEPS). 

Pour les organisations syndicales de salariés.
Il en résulte la répartition suivante : 

- 4 sièges pour la CSTP/FO, 
- 3 sièges pour la CSIP, 
- 3 sièges pour A Tia I Mua, 
- 2 sièges pour OTAHI 
- 2 sièges pour O Oe to Oe Rima. 

La  CSTP-FO perd un siège en passant de 5 à 4. Ce siège profite à la CSIP qui passe de 2 à 3 places. 
 

Sur le même thème

  • CPS

    La CPS fait sa transition numérique

    La CPS lance un portail appelé « TATOU » pour permettre aux assurés de consulter de nombreux documents en ligne et de faire certaines démarches de chez eux.

  • CPS

    PSG : le CESC rejette le projet

    Le Conseil économique, social et culturel a dit "non" au projet de réforme de la Protection Sociale Généralisée du gouvernement, après en avoir délibéré vendredi 12 janvier dans la matinée. Le projet sera transmis à l'assemblée.

  • CPS

    PSG : le verdict du CESC attendu aujourd'hui

    Après avoir été rejeté une première fois, le projet de réforme de la PSG est de nouveau soumis, vendredi 12 janvier, à l'avis du CESC, mais cette fois, à l'initiative du gouvernement.

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play