Coronavirus : le gouvernement suspend les autorisations de travail des étrangers provenant de Chine

coronavirus
jacques raynal coronavirus
Le ministre de santé, Jacques Raynal (au centre), entouré des services de santé et du responsable sécurité protection civile aéroport/port, lors d'un point presse. ©AIATA TARAHU/POLYNESIE LA 1ère
Pour mieux contrôler l'entrée au fenua des ressortissants en provenance de Chine, le gouvernement a durci les conditions de délivrement des autorisations de travail. 
Le gouvernement a renforcé les mesures de sûreté concernant l'arrivée de ressortissants étrangers en provenance de Chine ou y ayant séjourné depuis le 30 janvier 2020. Il a décidé de suspendre la délivrance d'autorisations de travail de façon temporaire. 

Le ministère en charge de l'Emploi peut donc désormais accorder ou refuser une autorisation de travail en fonction de plusieurs critères : 
  • La situation de l'emploi présente ou prévisible à court terme, dans la profession qu'occupera le travailleur étranger
  • Les conditions de régularité de l'employeur vis-à-vis de la réglementation relative au travail et à la protection sociale 
  • Les conditions d'emploi et de rémunération offertes au travailleur étranger 
  • La situation familliale de l'étranger 
Le retrait ou la suspension d'une autorisation de travail peut être pris comme une mesure de police administrative spéciale qui devra être motivée. La Polynésie française compte aujourd'hui plus de 400 autorisations de travail en cours de validité en faveur de ressortissants de nationalité chinoise. 
 
Coronavirus : le gouvernement suspend les autorisations de travail des étrangers provenant de Chine
Les Outre-mer en continu
Accéder au live