Nouvelle mobilisation des enseignants du fenua contre la réforme des retraites

social
Les fonctionnaires d'Etat sont appelés à la grève jeudi
Les organisations syndicales de Polynésie française affiliées à la FSU et à FO étaient rassemblées mardi 10 mars devant le vice-rectorat pour demander audience au vice-recteur Stéphane Le Ray.
Ce mardi matin, les enseignants étaient de nouveau mobilisés contre la réforme des retraites. Ils se sont rassemblés devant le vice-rectorat pour demander audience au vice-recteur Stéphane Le Ray.

Pas question de relâcher la pression pour demander le retrait du projet de réforme, surtout que la FSU et FO estiment qu’il est passé en force en première lecture à l’Assemblée nationale, le Premier ministre Edouard Philippe ayant dégainé le 49-3 pour faire adopter le texte sans vote.

"Pour nous, le 49.3 est anti-démocratique dans la mesure où aujourd'hui 60% des Français sont pour le retrait de cette réforme", explique Alexandra Lanté, secrétaire du SNES –FSU de la Polynésie française
 

Interview


Deux motions de censure contre le gouvernement d’Edouard Philippe avaient suivi le recours au 49-3. Ces motions de l’opposition de droite et de gauche avaient été rejetées, les 299 députés LREM étant largement majoritaires. 

La semaine dernière, le projet de réforme a finalement été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale par 98 voix pour et une contre. L’opposition avait quitté l’hémicycle.

Le projet doit arriver au Sénat le mois prochain avant son retour au Palais Bourbon. Le 49-3 ne peut être utilisé à la chambre haute, celle-ci n’ayant pas le pouvoir de renverser le gouvernement.