polynésie
info locale

Nouvelles conditions de quatorzaine à domicile : prison et amende en cas de fraude

coronavirus
confinés tahiti
Chambre à Tibériade pour les personnes en quatorzaine. ©Hirohiti Tematahotoa
Dans un nouvel arrêté, le Pays durcit les conditions pour les personnes choisissant d'effectuer leur quatorzaine à domicile. Elle ne sera pas possible pour les non-résidents. Et les fraudeurs s'exposent à des poursuites allant jusqu'à un an de prison et 1,7 million Fcp d'amende.
La faille juridique ouverte par le Conseil constitutionnel puis par le Tribunal Administratif de Tahiti a poussé le Pays à revoir sa copie.

Si la justice ordonne de laisser le choix entre une quatorzaine à domicile ou une quatorzaine en hébergement dédié pour les nouveaux arrivants, les conditions se durcissent.

Dans un arrêté pris le 18 mai, les personnes arrivant d'une zone où circule l'infection doivent désormais signer un engagement sur l'honneur pour choisir de réaliser une quarantaine à Tahiti, soit à domicile, soit dans un hébergement dédié désigné par les autorités.

Pour effectuer sa quarantaine à domicile, il faut désormais :

- prouver son domicile à Tahiti avec un justificatif d'au moins 3 moins
- certifier qu'aucune personne fragile ne partage le même domicile (liste des catégories de persones vulnérables établie par le ministère de la santé)
- pouvoir assurer une quarantaine dans ce domicile avec une attestation à remplir
- regagner son domicile par véhicule sanitaire agréé

Avant leur départ, les requérants doivent donc désormais remplir une demande de quarantaine de domicile pour avis de la direction de la santé. Ils doivent préciser leur adresse, mais aussi la superficie de leur domicile, le nombre de personnes y habitant, s'ils disposent d'une chambre et d'une salle de bain privatives, ne pas être victime de violences intra-familiales ou encore préciser si un proche peut assurer l'approvisionnement.

Des contrôles seront assurés régulièrement par les forces de l'ordre. En cas d'informations inexactes ou de conditions non respectées, le requérant s'expose à une peine d'un an de prison et une amende de 1,7 millions Fcp.

Un test doit toujours être effectué 72h avant le vol.

L'arrêté du Conseil des ministres et la fiche de quarantaine à domicile sont disponibles ici :

Fiche de demande de quarantaine à domicile