publicité

"On ne peut pas accepter que notre direction se comporte comme ça" : la grève illimitée démarre à l'OPT

Quatre syndicats craignent pour l'avenir des 1200 employés face au projet de refonte du groupe et de ses filiales 

Une centaine de grévistes ce matin à Fare Ute © @Abinera Tematahotoa
© @Abinera Tematahotoa Une centaine de grévistes ce matin à Fare Ute
  • Polynésie la 1ère ; AT, SM
  • Publié le , mis à jour le
La grève à l'OPT, c'est parti. Sur la base de trois préavis de grève lancés la semaine dernière dans le groupe OPT et ses filiales (Onati, Holding OPT et Fare Rata), les syndicats ont lancé un mouvement social à durée illimitée. Ce matin, pratiquement tous les employés de l'établissement étaient sur leur piquet de grève, à Fare Ute, devant l'entrée du siège. Pourtant, des discussions ont eu lieu ce week-end entre les syndicats et les dirigeants, mais sans succès. A 11h ce matin, le pourcentage de grévistes étaient de 35%, selon un communiqué du syndicat. 5 agences sont ouvertes sur 14 à Tahiti, 49 sur 83 sur l'ensemble de la Polynésie Française. 
 
© @Abinera Tematahotoa
© @Abinera Tematahotoa

 

Soupçons de conflit d'intérêt pour le câble "Manatua"

 

 


Des chapiteaux ont été érigés, et sur certains panneaux, on pouvait lire des messages clairs et sans équivoque en direction du PDG de l'OPT, Jean-François Martin. Parmi les 22 points de revendications, les syndicats dénoncent en premier lieu des soupçons de conflit d'intérêt par rapport au câble "Manatua" qui relie Tahiti aux Samoa. Ils dénoncent également l'absence d'organigramme clair et réclament l'application de la convention OPT dans son intégralité et dans l'ensemble des filiales, ou encore la disparition du logo du marara, jugé "fédérateur" par les syndicats. 
 
Quatre agences OPT ouvertes sur les quatorze, à rythme réduit © @Abinera Tematahotoa
© @Abinera Tematahotoa Quatre agences OPT ouvertes sur les quatorze, à rythme réduit


Pour rappel, le 1er janvier dernier, l'OPT s'était divisé en deux : Onati, avec Vini et la direction des Télécoms d'une part. Fare Rata, avec les services postaux et financiers, d'autre part. 
 

L'interview de Moana Pihatarioe, délégué syndical CSIP au sein du SAPOT, par notre journaliste Abinera Tematahotoa

"On ne peut pas accepter que notre direction se comporte comme ça" : la grève illimitée démarre à l'OPT
"On ne peut pas accepter que notre direction se comporte comme ça" : la grève illimitée démarre à l'OPT

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play