Ouverture des frontières de la Nouvelle-Zélande en fonction des risques de chaque pays

coronavirus
salon nouvelle zélande
L'ouverture des frontières de la Nouvelle-Zélande se fera de façon progressive. Même si la plate-forme Unite against covid-19 laisse entendre qu'elles le seront dès le 1er novembre pour les seuls voyageurs entièrement vaccinés. Pour l'instant, la Polynésie n'est pas encore concernée.

"La vaccination complète deviendra obligatoire pour les citoyens non néo-zélandais arrivant dans le pays à partir du 1er novembre."  Ce message de la plateforme néo-zélandaise Unite against covid-19 a semble-t-il été interprétré par beaucoup comme une ouverture des frontières néo-zélandaises dès le 1er novembre aux seuls voyageurs complètement vaccinés.

Apparemment, il faudra encore patienter au moins 6 mois avant de pouvoir voyager depuis Tahiti vers la Nouvelle Zélande. La réouverture des frontières n'est pas prévue avant le premier semestre 2022. Le gouvernement néo-zélandais très à cheval sur les régles sanitaires a d'ores et déjà annoncé que le schéma vaccinal complet sera imposé à tous les voyageurs qui désireront fouler le sol du pays au long nuage blanc.

A Tahiti, l'agence d'Air New Zealand est fermée au public depuis la crise sanitaire et tous les vols sont annulés entre Papeete et Auckland jusqu'à mars 2022. Mais sa directrice Christelle Bole se tient prête à programmer des vols si le gouvernement néo-zélandais annonce une réouverture. Elle espère surtout sortir très vite de ces restrictions.

Selon elle, outre le fait que les voyageurs désirant se rendre en Nouvelle-Zélande devront être totalement vaccinés, l'ouverture devrait se réaliser en fonction des risques de chaque pays évalués par le gouvernement néo-zélandais : élevés, moyens ou peu élevés.

Elle l'a dit à Tauarii Lee :

Christelle Bole