Oxygène : pas de pénurie mais des stocks préventifs

coronavirus
stock d'oxygène
©Polynésie La 1ère
La hausse du nombre de personnes atteintes de la covid-19 a des conséquences sur la consommation d'oxygène. L'hôpital commence à se pencher sur d'autres possibilités d'approvisionnement, mais pour le moment il n'y a pas de pénurie, même si les besoins ont augmenté.
La hausse du nombre de personnes atteintes de la covid-19 a des conséquences sur la consommation d'oxygène. Les pompiers de Papeete enregistrent une augmentation de 100% et leurs ambulances sont réapprovisionnées plus fréquemment depuis que la Polynésie française est touchée par la covid-19.

L'hôpital, qui produit lui-même l’oxygène dont il a besoin, commence à se pencher vers d'autres possibilités d'approvisionnement. Les cliniques ont d'ores et déjà envisagé le pire. Mais il n'y a pour le moment pas de pénurie, même si les besoins ont augmenté. 
Des stocks d’oxygène ont tout de même été créés en Nouvelle Zélande dans des containers adéquats, de plus, un plan de désengorgement de l’hôpital vers le privé, est en cours d’élaboration.

Car les chiffres tendent vers la hausse, aussi bien pour le nombre de cas, que pour le nombre de décès.
 
Un reportage de Nicolas SUIRE et Patrick TSING TSING
©Polynésie La 1ère