Pā'oa ora S2#22 : familles Ena, Lam, Maopi & Kato

famille
Pā'oa ora S2#22 : familles Ena, Lam, Maopi & Kato
Pā'oa ora S2#22 : familles Ena, Lam, Maopi & Kato ©Polynésie la 1ère
Pā'oa Ora, l'aventure des familles formidables, continue sur Polynésie la 1ère, avec ce 22e épisode proposé jeudi 16 juin à 19h25. Partez à la rencontre des familles Ena, Lam, Maopi & Kato.

Dans ce 22e épisode, Pā'oa Ora nous fait découvrir 4 nouvelles familles.

Direction Tahiti avec les familles Ena, Lam et Maopi et enfin Rimatara avec la famille Kato.

Pā’oa Ena

Pā'oa Ena
Pā'oa Ena ©Polynésie la 1ère

Tavita Ena - dit Papa Tavita - et sa famille oeuvrent depuis plus de trente ans au sein de leur paroisse. Le partage, la bienveillance, et le goût du travail sont les valeurs inculquées de génération en génération au travers de différents projets qui prennent en main les jeunes des quartiers. Aujourd’hui, Noël, le fils de Tavita, a monté l’association « Chez Rata » qui s’occupe d’une baraque de restauration lors des festivités de juillet. Toute la famille élargie est impliquée. Les fonds récoltés seront utilisés pour financer des projets culturels ou pour soutenir d’autres associations qui œuvrent dans les quartiers de Tahiti.  

Pā’oa Lam

Pā'oa Lam
Pā'oa Lam ©Polynésie la 1ère

Teiki Lam, passionné d’activités de plein air, a décidé de se lancer avec son père dans l’aventure des VAE, Vélos à Assistance Électrique. Ils ont commencé avec quelques vélos et l’entreprise a évolué petit à petit, misant sur la sécurité avant tout. Teiki veut tout simplement vivre de sa passion et travailler dans un domaine qui le rend heureux. Selon le duo père et fils, le goût du travail et la persévérance sont les valeurs principales de leur famille. Teiki croit en son projet et son père croit… en son fils.

Pā’oa Maopi

Pā'oa Maopi
Pā'oa Maopi ©Polynésie la 1ère

Rahiti Maopi a pris sa retraite il y a quelques années et a décidé, avec le soutien de sa famille, d’ouvrir une école de ‘ukulele. Instrument incontournable en Polynésie, c’est assez facile à apprendre et cela plait à tout le monde, des plus jeunes aux plus anciens.  Rahiti et ses élèves voyagent même autour du monde afin de participer à des festivals internationaux.

 

Pā’oa Kato

Pā'oa Kato
Pā'oa Kato ©Polynésie la 1ère

Le patriarche de la famille Kato est originaire du Japon. Un jour, il s’est rendu à Rimatara, aux Australes. Durant son séjour, il a rencontré sa future femme et n’a plus jamais quitté l’île. Deux générations plus tard, la famille Kato a toujours une grande présence sur l’île. Ils gèrent une pension de famille et oeuvrent pour la protection du ‘Ura (Lori de Kuhl), la perruche endémique de l’île. Il y a trois ans, la famille a dû endurer une épreuve très difficile : l’une des petites filles, Keiko, a eu un cancer du sang. Elle a été évasanée de l’île pour recevoir des soins.

JEU SMS : VOTEZ POUR VOTRE PĀ'OA ORA PRÉFÉRÉE


Chaque semaine, votez pour votre famille favorite par SMS au 7933* pour lui permettre de remporter des cadeaux offerts par notre partenaire. Votre avis compte ! Alors, votez pour votre famille formidable !

 

PAOA37 pour la famille Ena

PAOA38 pour la famille Lam

PAOA39 pour la famille Maopi

PAOA40 pour la famille Kato

(*591 FCFP TTC le sms)