Partis de rien, ils ont maintenant l'une des plus grosses fermes perlières de Rikitea

économie
ferme perlière rikitea

Antoine et son épouse Frida produisent 200 000 perles par an. 

Ils sont partis de rien il y a 23 ans. Aujourd'hui, Antoine et son épouse Frida Teapiki produisent 200 000 perles par an. C'est l'une des plus grosses fermes perlières de Rikitea.

La ferme perlière d'Antoine et Frida Teapiki
©Titaua Doom

L'année dernière, le couple cinquantenaire s'est lancé dans la culture de la vanille alors que le secteur était en inactivité et en l'absence de greffeurs chinois, ces natifs de Rikitea ont fait revenir leur fils étudiant au campus d'Outumaoro, à Punaauia pour greffer les nacres.

Frida Teapiki est interrogée par Titaua Doom

A Kirimiro, Antoine et Frida ont planté du taro, du magnoc, des citronniers mandarines et pamplemousses et des litchis.