polynésie
info locale

Pêche au thon : Hao, le plan B d’Eugène Degage

pêche Marquises
Eugène Degage
©Polynésie la 1ère / Titaua Doom
Eugène Degage renonce à son projet de pêche à la palangre aux Marquises. L’armateur de la société Aremiti fait cap sur Hao à l’Est des Tuamotu et aux Gambier.
 
Jeudi 13 décembre, l’homme d’affaire a rencontré le maire de Hao pour présenter son projet. Théodore Tuahine, qui est toujours en attente des premières constructions du projet de ferme aquacole de la société chinoise Tahiti Nui Ocean Foods, s’est dit très intéressé par les propositions d’Eugène Degage.
 
Degage et maire de Hao
©Polynésie la 1ère

Devant la levée de boucliers des pêcheurs marquisiens fin 2017 et face à l’augmentation de 25% du fret cargo d’Air Tahiti, le PDG de Aremiti voudrait implanter une base avancée à Hao pour congeler le thon rouge après des campagnes de pêche de six jours. L’ancien navire Corsaire de la société Aremiti vendu à un particulier devrait être réparé et transformé en cargo pour récupérer le poisson chaque semaine.
 

Une flottille qui va grandir


Aujourd’hui la société de pêche Tuanui d’Eugène Degage possède quatre bateaux d’occasion qui sillonnent le centre et le nord des Tuamotu. Tuanui compte compléter sa flottille d’ici avril 2019 avec six autres long line en cours de réparation. Le thon frais sera vendu aux Etats-Unis alors que le congelé est destiné au marché japonais et chinois. 

Mais le projet de l’homme d’affaire pressé ne devrait pas voir le jour avant plusieurs mois. Le temps, en effet, d’obtenir la licence d’exploitation pour la remise en service du navire Corsaire et les agréments fiscaux.
 
pêche au thon : Hao le plan B d’Eugène Degage
Publicité