publicité

Pêche sous-marine : sa syncope est filmée...

Arohanui Adams, chasseur sous-marin, a publié cette vidéo en indiquant qu'il s'agissait d'un "gros avertissement" pour lui. 

© FB Arohanui Adams‎
© FB Arohanui Adams‎
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le
Le pêcheur de Raiatea a eu une grosse frayeur. Alors qu'il plongeait seul - ce qui, nous le savons tous, est fortement déconseillé - Arohanui a été victime d'une samba (syncope). La scène a été filmée avec sa caméra embarquée :
Le pêcheur admet que cet incident lui a servi de leçon et que les conséquences de cette samba auraient pu être bien pires. Il a évité de justesse la syncope. Et si Arohanui a publié cette vidéo sur son compte Facebook, c'est pour alerter des dangers que peut représenter la pêche sous-marine lorsque les règles de sécurité ne sont pas respectées

Un collectif de chasseurs sous-marin a d'ailleurs récemment réalisé un petit film de sensibilisation, estimant que cette pêche "reste dangereuse, surtout lorsqu’on est seul. Pour votre sécurité, pêchez avec un coéquipier du même niveau (...) Soyez en bonne forme physique et respectez les règles de sécurité. Le plus important c’est de rentrer auprès des siens" :
TOPATARI
La samba en apnée :

D’un point de vue clinique, on range la samba dans la même catégorie que la syncope. Les troubles neurologiques sont identiques. La syncope est la perte de connaissance totale. Il n’y a plus de motricité. Lors d’une samba, la motricité est désordonnée. Au niveau des conséquences, une samba est aussi dangereuse qu’une syncope, dans la mesure où dans les deux cas, il ya une perte de conscience.  (* PCM : perte de contrôle moteur ).
Source : http://www.franceapnee.com
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play