publicité

Phosphate à Makatea : l'Assemblée fait l'autruche

Quid de l'exploitation des phosphates de Makatea ? La rumeur d'une reprise de l'activité inquiète les élus de l'opposition et les habitants de l'atoll... La question a été posée ce jeudi 25 avril au gouvernement lors d'une séance à l'Assemblée mais le gouvernement est apparu comme fuyant...

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère (MLSF), Thierry Stampfle, Jérome Lee
  • Publié le , mis à jour le
Le gouvernement a-t-il donné son accord pour l'exploitation des phosphates de Makatea ? La question reste dans le floue. Et pour cause, depuis Auckland, Colin Randall a annoncé l'imminence d'un nouveau code minier et l'accord du gouvernement pour l'extraction de plus de 6 tonnes de phosphore à Makatea. L'an dernier, une partie du gouvernement avait d'ailleurs visité l'île aux côtés de l'homme d'affaire.

Ce jeudi matin, le sujet a été abordé à l'Assemblée. Le gouvernement est apparu comme fuyant aux yeux de tous les opposants au projet. La méfiance était également de mise vis à vis de la refonte du code minier, qui en est au stade des derniers arbitrages selon les ministres. En effet, le ministre Tearii Alpha s'est contenté de lire un texte très court dans lequel il confirme que le nouveau code minier arrive mais sans prononcer le nom de Makatea.

De son côté, Colin Randall affirme aussi avoir le soutien majoritaire des propriétaires fonciers de Makatea. Les opposants au projet prônent un développement du tourisme et de mise ne valeur des installations industrielles. Ils se montrent dépités par l'attitude du gouvernement.
 
Reportage





 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play